S'abonner
Constructeurs

Une saison Shell Eco en 2005

Publié le 28 mai 2004

Par Alexandre Guillet
7 min de lecture
Rendez-vous incontournable du printemps, le Shell Eco-Marathon s'est déroulé les 15 et 16 mai sur le circuit de Nogaro. Avec un nouveau record et l'annonce d'un élargissement de l'épreuve, le millésime 2004, qui réunissait comme de coutume l'ensemble des filières de formation initiale, a tenu toutes...
Rendez-vous incontournable du printemps, le Shell Eco-Marathon s'est déroulé les 15 et 16 mai sur le circuit de Nogaro. Avec un nouveau record et l'annonce d'un élargissement de l'épreuve, le millésime 2004, qui réunissait comme de coutume l'ensemble des filières de formation initiale, a tenu toutes...
Rendez-vous incontournable du printemps, le Shell Eco-Marathon s'est déroulé les 15 et 16 mai sur le circuit de Nogaro. Avec un nouveau record et l'annonce d'un élargissement de l'épreuve, le millésime 2004, qui réunissait comme de coutume l'ensemble des filières de formation initiale, a tenu toutes...
...ses promesses. Le Shell Eco-Marathon version "circuit Paul Armagnac" a un nouveau record ! 3 410 km/l dans la catégorie reine "supercarburant" ! Grand spécialiste de l'épreuve, le lycée nantais de la Joliverie a encore repoussé les limites de la moindre consommation. La performance mérite d'être soulignée car le nouveau règlement de l'épreuve est devenu plus exigeant. Depuis son entrée en vigueur l'année passée, chaque prototype doit désormais être capable de parcourir sept tours de circuit (contre six auparavant), soit 25,272 km, dans un temps maximal de 50'34'', ce qui induit une vitesse moyenne de 30 km/h (contre 25 km/h auparavant). Cette élévation du niveau d'exigence du Shell Eco-Marathon se révèle positive, puisque loin de nuire aux performances des équipes engagées, elle a eu un effet émulateur. Ainsi, dans la catégorie "Gepel", le team Callo a aussi établi un nouveau record avec un résultat établi à 2 314 km/l. En outre, un véhicule à hydrogène, conçu par l'ETH Zurich en collaboration avec l'université de Valenciennes, s'est hissé à la 9e place du classement général en flirtant avec le cap des 2 000 km/l (1 956 km/l). Enfin, le prototype fonctionnant au gazole du lycée Marcel Callo affiche une carte de 1 554 km/l, tandis que dans la catégorie "Urban Concept", inaugurée l'an passé, le véhicule du lycée Louis Delage a consommé 0,36 l/100 km, un résultat significatif quand on sait que la voiture pèse tout de même 120 kg. Aux âmes chagrines qui objectaient que le Shell Eco-Marathon s'essoufflait dans une course au record trop infime pour être signifiante et dans une recherche abscon[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle