S'abonner
Constructeurs

Une distribution catalysée

Publié le 31 mars 2006

Par David Paques
9 min de lecture
Les voitures âgées ont longtemps été la chasse gardée de la rechange indépendante. Depuis quelque temps, ce bastion tend pourtant à être attaqué de toute part. Notamment par les offensives constructeurs. Le marché aiguise, en effet, les appétits. Mais une question s'impose : Y a-t-il assez...
...de place au grand banquet de la rechange pour rassasier l'ensemble des convives ? "Ces produits sont le cœur de gamme des centres-autos". Jean-Marie Jeunehomme, responsable des achats de l'Autodistribution, sait combien filtres, bougies et échappement sont des familles essentielles aux activités de la nouvelle distribution. Sur ces produits, les centres-autos ont acquis une longueur d'avance grâce à une certaine flexibilité de leur appareil mis au service d'une mécanique légère. C'est notamment sur ce type de produits et sur les interventions y afférant que la nouvelle distribution a en effet assis son succès. Aujourd'hui, pourtant, son leadership peut-être remis en question. "Les constructeurs sont de plus en plus présents sur le marché de la rechange", confirme-t-on chez Feu Vert. Que l'arme se cache derrière un réseau multimarque ou dans des forfaitisations discountées, les constructeurs automobiles semblent en effet décidés à étendre leur mainmise. "C'est bien qu'ils se rendent compte qu'ils ne pourront garder indéfiniment leur hégémonie technique et qu'ils doivent aussi entrer dans une logique compétitive", estime Charles Baïeul, responsable d'achat du groupe Starexcel. La chasse aux forfaits Durant la période de garantie d'un véhicule, le remplacement d'un filtre, d'une bougie, d'un pot ou même d'un catalyseur, la problématique est évidemment minime. Et c'est ainsi précisément sur les véhicules un peu plus âgés que l'enjeu se situe. "Nous sommes dans un pays où les consommateurs de véhicules anciens ont pris l'habitude d'aller dans les centres-autos ou chez les garagistes", livre pour sa part Serge Boillot, responsable des achats de Groupauto Union. "Les offres discountées de Peugeot sur des prestations de véhicules âgés se sont rapidement arrêtées", rappelle-t-il même. Alors, quand le réseau Volkswagen met en place une série de forfaits pour les véhicules du segment 2, cela n'inquiète pas outre mesure le réseau aux 250 distributeurs. Pourtant, François Ruppli assure avoir regagné 30 % de clientèle sur les centres ayant fait ce type d'offres destinées aux véhicules de plus de 4 ans (voir page 44). Alors, que penser ? Ces initiatives, avec ou sans succès, ont au moins le mérite de mettre en lumière l'intérêt des constructeurs pour ce marché qui leur échappe. Comment ? En s'inspirant [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle