S'abonner
Constructeurs

Quand le CO2 divise l’Europe

Publié le 28 septembre 2007

Par David Paques
3 min de lecture
Alors que Bruxelles rappelle l'industrie à ses engagements, l'Association des constructeurs européens d'automobiles tente de gagner du temps et se déchire sur les modalités à appliquer.Le 12 septembre dernier, un rapport de la Commission...

                Alors que Bruxelles rappelle l'industrie à ses engagements, l'Association des constructeurs européens d'automobiles tente de gagner du temps et se déchire sur les modalités à appliquer.Le 12 septembre dernier, un rapport de la Commission...
Alors que Bruxelles rappelle l'industrie à ses engagements, l'Association des constructeurs européens d'automobiles tente de gagner du temps et se déchire sur les modalités à appliquer.Le 12 septembre dernier, un rapport de la Commission...
...de l'environnement du Parlement européen stigmatisait l'insuffisance des efforts de l'industrie automobile. Une industrie "incapable" de tenir ses engagements au sujet de la limite des 120 g CO2/km faite aux véhicules à l'horizon 2012. "La technologie permet de réaliser des progrès significatifs dans une période de temps limitée", insistait même Chris Davies, l'auteur de ce rapport rappelant, au passage, le compromis accepté en février 2007 avec l'ACEA, qui fixait la limite pour les constructeurs à 130 g CO2/km. Compromis prévoyant aussi une économie de 10 g/km supplémentaires à réaliser par l'amélioration des pneumatiques, par une climatisa[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle