S'abonner
Constructeurs

Piaggio débarque en VSP

Publié le 7 mai 2004

Par Alexandre Guillet
7 min de lecture
Un peu plus d'un an après son retrait de la distribution des Ligier en Europe du Sud, Piaggio revient dans la minivoiture, mais cette fois sous sa marque. La Piaggio M 500 constitue-t-elle la première étape d'une stratégie de conquête ?. Le marché de la minivoiture...
...compte dorénavant un nouveau constructeur. Et pas des moindres, puisqu'il s'agit de Piaggio, le leader européen du deux-roues motorisé, mais aussi grand spécialiste du 3 et 4 roues utilitaire de petit format. En effet, si la principale activité de Piaggio reste le scooter et le cyclomoteur (sous plusieurs marques, dont Gilera ou encore Derbi), le constructeur italien conserve une forte implication dans le 3 roues avec le célèbre Vespacar et le 4 roues avec le Porter (à la base sous forme de joint-venture avec Daihatsu et propriété intégrale de Piaggio depuis moins de deux ans).Si le Vespacar ne représente plus que des volumes limités en Europe (100 à 150 par an en France), il connaît un succès grandissant en Asie. Piaggio a implanté une usine en Inde qui en produit actuellement 40 000 par an et projette d'en monter une en Chine (accord de partenariat pour la production du moteur avec Zongsheng déjà signé). Le Porter, lui, est plutôt destiné à l'Europe du Nord, aux administrations et aux collectivités locales. Très étroit, il est idéal en ville et pour l'entretien des parcs et jardins. ZOOMPiaggio M 500 : les prix Piaggio M 500 Confort : 10 428 euros Piaggio M 500 Elite : 11 795 euros Piaggio M 500 Elite métallisée : 12 035 euros Piaggio M 500 Exclusive : 12 598 euros Piaggio M 500 Exclusive métallisée : 12 839 euros Le Porter est d'ailleurs disponible sous 30 carrosseries différentes, y compris avec nacelle ou bloc réfrigérant. Il s'en vend 600 à 800 par an e[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle