S'abonner
Constructeurs

Matra Automobile n’est plus qu’un souvenir

Publié le 9 janvier 2004

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
La vente aux enchères de son matériel de production marque la mort symbolique du constructeur de Romorantin. Les ex-salariés l'ont vécue comme telle. Cette vente devrait rapporter environ 2 millions d'euros à la filiale du groupe Lagardère. Elle espérait en retirer 5 millions. Une partie non...
...négligeable des quelque 4 300 lots n'ayant pas trouvé preneur, ils feront l'objet d'un appel d'offre dans les semaines qui viennent. Afin d'acquérir une table de convoyage motorisée à galets avec retaquage, un générateur de soudure de goujons avec trieur, un filtre gravitaire inox avec séparateur magnétique, un trancheur à jambons inox, un palan pneumatique à chaîne avec chemin de roulement ou bien encore un lot de huit postes de travail avec ses meubles, il fallait se rendre les 3 et 4 décembre à Romorantin, dans le Loir-et-Cher. Au sein de la salle polyvalente de la ville s'est tenue la vente aux enchères du matériel de production des usines de Matra Automobile. Dernier et poignant acte d'une bien belle aventure industrielle. Assis sur les chaises de plastique orange de la municipalité, se trouvaient beaucoup d'ex-salariés, licenciés il y a quelques mois, et peu d'acheteurs. Une nostalgie mâtinée de tristesse mais aussi de colère se lisait sur les visages des anciens "matraciens", comme ils [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle