S'abonner
Constructeurs

Les surprises de l’infiniment petit

Publié le 13 février 2004

Par Alexandre Guillet
9 min de lecture
La manipulation de la matière au niveau de ses atomes ne relève plus, depuis une dizaine d'années, du domaine de la science-fiction. Il est désormais possible de modifier les fonctionnalités de certains éléments en leur ajoutant des agrégats d'atomes. Avec circonspection, l'industrie automobile...
La manipulation de la matière au niveau de ses atomes ne relève plus, depuis une dizaine d'années, du domaine de la science-fiction. Il est désormais possible de modifier les fonctionnalités de certains éléments en leur ajoutant des agrégats d'atomes. Avec circonspection, l'industrie automobile...

...commence à se pencher sur les propriétés extraordinaires de ces nanomatériaux.

Sans cesse en quête de nouveautés, l'industrie automobile a l'art de déployer des antennes pour découvrir de nouvelles technologies susceptibles de la servir. Il faut dire qu'elle est confrontée à de nombreuses problématiques que les solutions classiques peinent à résoudre : nécessaire allégement des véhicules, réduction impérative de la consommation et des émissions polluantes ou encore recherche perpétuelle de nouvelles fonctionnalités en sont quelques-unes. Le d[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle