S'abonner
Constructeurs

Les écuries en appel…

Publié le 8 juillet 2005

Par Marc David
5 min de lecture
Jugées en partie coupables des événements d'Indianapolis, les écuries Michelin ont décidé de faire appel. "Coupables de ne pas s'être assuré de disposer des pneus convenant à la course, coupables d'avoir refusé à leurs voitures de prendre le départ de la course". Tel...
Jugées en partie coupables des événements d'Indianapolis, les écuries Michelin ont décidé de faire appel.
"Coupables de ne pas s'être assuré de disposer des pneus convenant à la course, coupables d'avoir refusé à leurs voitures de prendre le départ de la course". Tel...
Jugées en partie coupables des événements d'Indianapolis, les écuries Michelin ont décidé de faire appel. "Coupables de ne pas s'être assuré de disposer des pneus convenant à la course, coupables d'avoir refusé à leurs voitures de prendre le départ de la course". Tel...
...a été le verdict de la FIA, après qu'elle eut convoqué les "écuries Michelin" dans ses locaux de la Place de la Concorde, le mercredi précédant l'épreuve de Magny-Cours. "Coupables de deux des cinq chefs d'accusation", mais pas condamnables. Tout du moins, pas pour le moment. En effet, du fait du manque d'informations sur les démarches en cours, le Conseil Mondial a décidé de reporter toute discussion sur d'éventuelles pénalités jusqu'à la prochaine réunion extraordinaire, le 14 septembre prochain. Deux points seront alors jugés : le fait que les sept écuries chaussées par Michelin ou que Michelin directement (ce qui est le cas comme annoncé ci-contre) aient bien dédommagé les spectateurs présents le 19 juin à Indianapolis, et le fait que les équipes Michelin aient bien pris des mesures pour qu'une telle situation ne se reproduise plus. Du coup, six des sept écuries (manque Red Bull Racing, sans doute en raison des liens qui l'uniront à Ferrari en 2006) faisaient appel de cette décision, épaulées par dix-neuf pilotes signataires d'un document de s[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle