S'abonner
Constructeurs

Les conventions Cifre, ou comment faire entrer les thésards dans les entreprises

Publié le 19 janvier 2007

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture
Le système français produit davantage de chercheurs que l'Allemagne mais leur profil est mal adapté aux attentes des entreprises, en particulier, les docteurs issus de l'université. Les conventions Cifre, qui fêtent leurs 25 ans cette année, apportent une solution pour les meilleurs d'entre eux....
Le système français produit davantage de chercheurs que l'Allemagne mais leur profil est mal adapté aux attentes des entreprises, en particulier, les docteurs issus de l'université. Les conventions Cifre, qui fêtent leurs 25 ans cette année, apportent une solution pour les meilleurs d'entre eux....
Le système français produit davantage de chercheurs que l'Allemagne mais leur profil est mal adapté aux attentes des entreprises, en particulier, les docteurs issus de l'université. Les conventions Cifre, qui fêtent leurs 25 ans cette année, apportent une solution pour les meilleurs d'entre eux....
... Jean-Claude Lehmann, ancien président de l'Académie des technologies, s'est penché sur la population des docteurs et le bilan est inquiétant : "11 % d'entre eux sont au chômage trois ans après avoir soutenu leur thèse et c'est encore pire dans le domaine des sciences sociales et humaines". Selon une enquête menée en 2005, "les docteurs ayant fait leur thèse uniquement à l'université ont plus de difficultés à entrer dans le secteur privé". La formation y est inadaptée et les disciplines abordées ne correspondent pas aux besoins des entreprises. Ainsi, seuls 16 % des chercheurs en entreprises sont des docteurs.[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle