S'abonner
Constructeurs

Le pragmatisme bruxellois

Publié le 14 octobre 2005

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
La Commission l'a longuement expliqué, son but est de faire baisser les prix des voitures en Europe. Pour ce faire, elle veut accroître la concurrence et donner aux distributeurs les plus dynamiques les moyens de se développer : multimarquisme, séparation de la vente et de l'après-vente, fin de l'exclusivité...
La Commission l'a longuement expliqué, son but est de faire baisser les prix des voitures en Europe. Pour ce faire, elle veut accroître la concurrence et donner aux distributeurs les plus dynamiques les moyens de se développer : multimarquisme, séparation de la vente et de l'après-vente, fin de l'exclusivité...
La Commission l'a longuement expliqué, son but est de faire baisser les prix des voitures en Europe. Pour ce faire, elle veut accroître la concurrence et donner aux distributeurs les plus dynamiques les moyens de se développer : multimarquisme, séparation de la vente et de l'après-vente, fin de l'exclusivité...
...territoriale, création de points de livraison, sont autant d'outils mis à leur disposition. Dans le même temps, la Commission ne peut empêcher les constructeurs de faire respecter leur image de marque en imposant à leurs distributeurs des règles en matière de qualité de service ou de représentation. Interrogée au suje[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle