S'abonner
Constructeurs

Le nouveau départ de Ligier

Publié le 29 avril 2005

Par Alexandre Guillet
7 min de lecture
Depuis quelques mois, tout sourit à Ligier qui semble s'installer pour de bon à la deuxième place du marché. Avec un nouveau modèle bien pensé et un large éventail de produits, Vichy reprend des couleurs ! Le marché intérieur de la voiture sans permis connaît une véritable effervescence...
...depuis trois ans. Portées par une croissance régulière, les ventes de quadricycles légers ont progressé de 10,7 % sur le premier trimestre 2005. Ainsi, 2 675 véhicules ont-ils été livrés grâce à la dynamique qui porte Aixam, JDM, Chatenet et Ligier. Cela faisait quelques années que le constructeur vichyssois n'avait pas connues pareille fortune. Depuis précisément l'époque des 162 et Ambra, qui avaient bousculé les standards du marché à tout point de vue. Entre les lignes ovoïdes très novatrices tracées par Robert Opron (l'éminent designer des SM, GS, CX, mais aussi Renault 25, Fuego, 9, 11) qui ont divisé une clientèle plutôt conservatrice et la difficile conversion industrielle du polyester à l'ABS, avec structure aluminium, les risques étaient grands. Et plus dure fut la chute : le style clivant et les problèmes de qualité ont autant refroidi la clientèle que le réseau, malgré la sortie d'une Nova moins "turbulente". Après l'envol de Microcar, le mouvement semble s'être inversé pour de bon depuis la rentrée. Amusant retournement de situation, la sortie d'une Ligier X-Too bien plus classique a coïncidé avec les déboires du constructeur vendéen, empêtré dans une difficile conversion à la structure aluminium/ABS pour la MC1, au style également jugé trop novateur ! Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours : en l'espace d'un an, de janvier à mars, Ligier est passé de 336 à 535 voitures (de 13,9 à 20 % du marché), quand Microcar n'a pu enregistrer que 447 immatriculations contre 632 en 2004. Soit 10 points de parts de marché perdus ! La X-T[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle