S'abonner
Constructeurs

Le Japon à l’honneur

Publié le 13 février 2004

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
L'élection de Fujio Cho, Homme de l'Année automobile, par un jury de journalistes français est symbolique à plus d'un titre. A peine huit ans après la suppression des quotas d'importation en Europe dont les Français furent les plus chauds partisans, l'élection du patron du premier...
L'élection de Fujio Cho, Homme de l'Année automobile, par un jury de journalistes français est symbolique à plus d'un titre. A peine huit ans après la suppression des quotas d'importation en Europe dont les Français furent les plus chauds partisans, l'élection du patron du premier...
L'élection de Fujio Cho, Homme de l'Année automobile, par un jury de journalistes français est symbolique à plus d'un titre. A peine huit ans après la suppression des quotas d'importation en Europe dont les Français furent les plus chauds partisans, l'élection du patron du premier...
...constructeur nippon est le signe de l'évolution des mentalités.Pourtant, les conditions qui avaient prévalu à cette politique "d'exclusion" sont toujours présentes. Les constructeurs japonais sont puissants, ils sont riches, ils s'appuient sur un marché domestique fermé à la conc[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle