S'abonner
Constructeurs

Le Diesel n’en finit pas de progresser

Publié le 8 juillet 2005

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Omniprésent en Europe, le Diesel est encore loin d'avoir conquis la planète. Les constructeurs y travaillent. Cependant, les mécaniques essence n'ont pas dit leur dernier mot et les futures normes Euro V pourraient leur donner un coup de pouce. Qu'elles semblent loin et presque ridicules...

...les 186 050 voitures Diesel immatriculées en 1980. Vingt-cinq ans plus tard, le gasoil truste les ventes en France avec 1 392 925 unités immatriculées en 2004. La part du Diesel est ainsi passée de 9,9 % à 69,2 % ! Même au niveau européen, la progression a été spectaculaire, passant de 7,1 % à 48,3 % sur la même période. Seules la Suède et la Grèce ont résisté à cette déferlante avec respectivement 8 % et 2,9 % de véhicules Diesel immatriculés en 2004. Hormis ces deux exceptions, pourquoi le Diesel a-t-il donc gagné tant de terrain ? Le prix du gasoil fait, bien évi[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle