S'abonner
Constructeurs

La direction assistée électrique

Publié le 30 juin 2006

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
L'assistance de direction électrique, plutôt qu'hydraulique, est choisie par une majorité de constructeurs pour leurs dernières voitures citadines et compactes. Cependant, certains clients annoncent clairement préférer l'assistance hydraulique. La direction électrique offre pourtant plus d'avantages. A...
...quoi sert-elle ? Pendant plusieurs décennies, le système de direction n'a été constitué que d'un système de renvois de biellettes. Les voitures devenant de plus en plus lourdes, les constructeurs ont, dans un premier temps, adopté un volant de très grand diamètre, puis, ajouté une assistance pour éviter la sensation de conduite "d'un camion". La première assistance de direction a été commercialisée sur une Cadillac en 1951. Elle équipe aujourd'hui pratiquement tous les véhicules. L'assistance hydraulique est constituée d'un vérin dans la crémaillère. Il reçoit la pression dès que le conducteur crée un couple de rotation dans la colonne de direction, ce qui génère une force venant en aide à la conduite. La pompe hydraulique est entraînée par le moteur. L'assistance est maximale lors des manœuvres de stationnement, modérée en conduite urbaine et quasiment nulle sur autoroute. Cependant, même dans ce dernier cas de figure, la pompe "tire" sur le moteur et augmen[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle