S'abonner

Ghislain Laffite, Volkswagen VU : "Nous visons 25 000 immatriculations en 2023"

Publié le 21 septembre 2022

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Alors que l'ID.Buzz est dans les starting-blocks, avec une commercialisation annoncée pour le 21 novembre 2022, Ghislain Laffite, le nouveau directeur de Volkswagen Véhicules Utilitaires, fait le point sur les défis qui l'attendent.
Volkswagen Véhicules Utilitaires France aura 800 ID.Buzz en 2022 et 7 000 unités en 2023.

Avec plus de 8 300 immatriculations à fin août 2022, Volkswagen Véhicules Utilitaires France voit son volume baisser (-20,3 %) mais grignote 0,3 % de part de marché, selon son périmètre. Le directeur confirme une période compliquée et un manque de production, mais les volumes attendus dans les mois à venir et en 2023 seront plus élevés.

 

"Nous devrions finir l'année 2022 avec plus de 18 000 unités mais nous visons surtout 25 000 immatriculations en 2023, explique Ghislain Laffite. A terme, notre volume annuel devra être de 30 000 unités." Le meilleur résultat de la marque en France jusqu'ici est d'environ 20 000 unités.

 

A lire aussi : Le Volkswagen ID.Buzz est enfin une réalité

 

Pour l'année prochaine, l'arrivée de l'ID.Buzz explique en partie les ambitions affichées. En effet, l’état-major français estime qu'il pourra compter sur 7 000 unités en 2023 (2 500 VUL et 4 500 VP) avant de grimper à 10 000 ensuite. Dans les deux cas, la version Cargo, c'est-à-dire VUL, devrait s'accaparer légèrement plus d'1/3 des volumes.

 

Si à l'échelle mondiale la marque a enregistré 13 700 commandes pour l'ID.Buzz, dans l'Hexagone le nombre de pré-commandes atteint aujourd'hui 2 600 unités depuis la présentation de l'ensemble des caractéristiques techniques du modèle en mars 2022. L'équipe marketing va également travailler sur un vivier de 5 000 personnes vraiment intéressées par le modèle.

 

 

 

A lire aussi : Volkswagen se dirige vers des contrats d'agents pour la distribution de sa gamme électrique

 

Cet héritier du Combi sera le premier modèle de Volkswagen Véhicules Utilitaires vendu dans le cadre d'un contrat d'agence. Les contrats ont été envoyés au réseau même s'il reste quelques points à améliorer, notamment sur l'informatique et le VO.

 

En attendant l'Amarok

 

L'année 2023 marquera aussi le retour du pick-up Amarok. Développée et produite avec Ford, cette nouvelle génération arrivera au printemps, mais le potentiel sera relativement faible car, pour l'heure, le modèle sera seulement disponible en double cabine en 5 places, donc il n'échappera pas au malus. Les discussions sur une version 4 places VUL sont ouvertes avec le siège.

 

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle