S'abonner

Le Ford Ranger repart pour un tour

Publié le 24 novembre 2021

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Une nouvelle génération du pick-up américain est annoncée pour la fin 2022. Le Ford Ranger misera sur des motorisations diesel, même en Europe, et sur des prestations améliorées dans tous les domaines.
Le nouveau Ford Ranger sera commercialisé en Europe d'ici fin 2022.
Le nouveau Ford Ranger sera commercialisé en Europe d'ici fin 2022.

Les pick-up sont une espèce en voie de disparition, tout du moins en Europe où les produits disponibles se comptent sur les doigts d’une main. Renault, Mercedes-Benz et Fiat, en attendant Nissan, ont quitté le terrain, laissant la voie libre à Toyota, récent vainqueur du Pick-up Award avec le Hilux, Isuzu, Mitsubishi et Ford.

 

Ford, justement, n’a aucunement l’intention de se retirer du marché. Au contraire. Le constructeur américain vient de présenter la nouvelle génération du Ranger, dont les commandes en Europe seront ouvertes fin 2022 pour des livraisons à partir de début 2023. Un produit qui en appellera un autre, signé Volkswagen, reposant sur la même plateforme, conformément à l’accord signé entre les deux constructeurs.

 

Ford rappelle que l'actuel Ranger est le leader du segment des pick-up en Europe. Celui-ci a été écoulé à 45 539 unités entre janvier et septembre 2021, un record, pour une part de marché de 39,9 %. En France, le véhicule est au coude-à-coude avec le Hilux, les deux véhicules pointant respectivement à 3 454 et 3 543 unités à fin octobre, soit un léger avantage pour le pick-up japonais.

 

Production en Thaïlande et en Afrique du Sud

 

"Avec le Ranger, nous disposons d’une grande famille élargie depuis des décennies. Ce pick-up a toujours été un partenaire de confiance pour les entrepreneurs, les agriculteurs, les familles, les aventuriers, les gestionnaires de flottes et tant d'autres utilisateurs sur plus de 180 marchés dans le monde", assure Jim Farley, PDG de Ford Motor Company.

 

"Avec le nouveau Ranger, c'est le moment de tenir nos promesses. Il ne s'agit pas seulement d'un véhicule que nos utilisateurs vont adorer, mais d'une expérience permanente qui nous aidera à établir des relations solides et durables avec eux", ajoute-t-il.

 

Produite en Thaïlande et en Afrique du Sud à partir de 2022, la nouvelle génération est censée répondre encore plus aux attentes des clients, dans la mesure où il a été développé avec eux. "Notre équipe s'est concentrée sur un seul objectif : faire de ce Ranger le plus robuste et le plus performant que nous ayons jamais créé", déclare pour sa part Graham Pearson, directeur du programme Ranger.

 

Esthétiquement, le pick-up ne révolutionne pas la catégorie. Son principal trait de caractère est sa nouvelle calandre entourée de phares en forme de C. Ford explique ensuite avoir amélioré le châssis reposant sur un empattement plus long de 50 mm et une voie plus large de 50 mm.

 

A lire aussi : Ford plus électrique que jamais

 

Au rayon technologie, le Ranger propose, entre autres, un combiné d’instruments numérique, un écran tactile de 10,1 ou 12 pouces ou encore une caméra à 360 degrés afin de mieux se repérer dans l’espace. Quelques astuces font également leur apparition comme un marche pied latéral derrière les pneus arrière.

 

Pour animer le véhicule, Ford annonce notamment un V6 turbo diesel 3,0 l, qui sera épaulé par des propositions quatre cylindres de 2,0 l turbo et bi-turbo. Le tout sera agrémenté, pick-up oblige, de deux systèmes de transmission à quatre roues motrices.

Laisser un commentaire

cross-circle