S'abonner
Constructeurs

Dominique Thormann : Destin d’expatrié

Publié le 23 juillet 2004

Par Alexandre Guillet
10 min de lecture
Lorsqu'il entre chez RCI en 1989, Dominique Thormann a l'intention de "poser ses valises". Mais ce français d'origine allemande élevé aux Etats-Unis n'échappera pas à son destin d'expatrié. En 1999, il est embarqué dans l'aventure Nissan avec l'équipe de Carlos Ghosn. Parti avec un engagement...
Lorsqu'il entre chez RCI en 1989, Dominique Thormann a l'intention de "poser ses valises". Mais ce français d'origine allemande élevé aux Etats-Unis n'échappera pas à son destin d'expatrié. En 1999, il est embarqué dans l'aventure Nissan avec l'équipe de Carlos Ghosn. Parti avec un engagement...
Lorsqu'il entre chez RCI en 1989, Dominique Thormann a l'intention de "poser ses valises". Mais ce français d'origine allemande élevé aux Etats-Unis n'échappera pas à son destin d'expatrié. En 1999, il est embarqué dans l'aventure Nissan avec l'équipe de Carlos Ghosn. Parti avec un engagement...

...de 3 ans, il restera en définitive 4 ans et demi à Tokyo. De retour en France, il nous raconte cette aventure.

Elevé aux Etats-Unis, c'est à New York, au service outre-mer de la Chase Manhattan Bank, que Dominique Thormann débute sa carrière. Il est ensuite affecté pendant deux ans en Italie, d'abord à Rome puis à Milan, avant d'arriver à Paris en 1985. Marié à une française, il est heureux d'y poser ses valises. Mais, deux ans après, une nouvelle expatriation se profile. "Lors du mini-krach boursier de 1987, les banques à caractère commercia[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle