S'abonner
Constructeurs

Différentes questions autour du CNPA

Publié le 29 octobre 2004

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
Le président du secteur du CNPA de la Drôme, exclu de l'organisation professionnelle le 15 septembre dernier, pose par l'intermédiaire de son avocat différentes questions sur le fonctionnement de celle-ci : utilisation d'une subvention, mode de rémunération du président national, processus de liquidation...
Le président du secteur du CNPA de la Drôme, exclu de l'organisation professionnelle le 15 septembre dernier, pose par l'intermédiaire de son avocat différentes questions sur le fonctionnement de celle-ci : utilisation d'une subvention, mode de rémunération du président national, processus de liquidation...
Le président du secteur du CNPA de la Drôme, exclu de l'organisation professionnelle le 15 septembre dernier, pose par l'intermédiaire de son avocat différentes questions sur le fonctionnement de celle-ci : utilisation d'une subvention, mode de rémunération du président national, processus de liquidation...
...du CEASACM. Sollicité par le Journal de l'Automobile sur ces différents sujets, le CNPA n'a pas souhaité répondre si ce n'est par un communiqué de presse et un droit de réponse. Le CNPA et sa direction se trouvent-ils à l'orée d'une phase de fortes turbulences judiciaires ? Si, aujourd'hui, il s'avère tout à fait irraisonnable de répondre par l'affirmative, cette question peut être toutefois légitimement posée au vu de certains des éléments portés à notre connaissance. Jacques Sali, désormais ex-président du secteur du CNPA de la Drôme a, par l'intermédiaire de son conseil, lancé une série d'accusations à peine voilées à l'encontre du président du CNPA, Roland Gardin, et du président du CEASACM, Yves Bergougnou. Sans relater in extenso l'historique des relations du CNPA et de Jacques Sali, précisons seulement que ce dernier a été exclu définitivement du syndicat professionnel le 15 septembre dernier. Il lui a été notamment reproché, selon les termes de la délibération du conseil national du CNPA, d'avoir récusé les règles de fonctionnement statutaire de l'organisation et d'avoir cherché à discréditer les instances nationales. Jacques Sali conteste cett[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle