S'abonner
Constructeurs

DaimlerChrysler paie les erreurs du passé

Publié le 19 mars 2004

Par Alexandre Guillet
7 min de lecture
Les déboires s'accumulent autour de Jürgen Schrempp. De Chrysler à Mitsubishi en passant par le projet de péage pour poids lourds en Allemagne, le président de DaimlerChrysler semble avoir accumulé les erreurs stratégiques. Jürgen Schrempp l'a échappé belle. Compte tenu des critiques...
Les déboires s'accumulent autour de Jürgen Schrempp. De Chrysler à Mitsubishi en passant par le projet de péage pour poids lourds en Allemagne, le président de DaimlerChrysler semble avoir accumulé les erreurs stratégiques.
Jürgen Schrempp l'a échappé belle. Compte tenu des critiques...
Les déboires s'accumulent autour de Jürgen Schrempp. De Chrysler à Mitsubishi en passant par le projet de péage pour poids lourds en Allemagne, le président de DaimlerChrysler semble avoir accumulé les erreurs stratégiques. Jürgen Schrempp l'a échappé belle. Compte tenu des critiques...
...qui s'accumulaient depuis des mois à l'encontre du président du directoire de DaimlerChrysler, son maintien à la tête du géant germano-américain semblait compromis. Pourtant, les actionnaires ont décidé il y a quelques jours une fois de plus de lui accorder leur confiance, en renouvelant son mandat jusqu'en 2007… Décision plutôt inattendue, au vu des mauvais résultats des marques Mitsubishi et Chrysler, auxquels s'ajoute l'échec imminent du projet de péage pour poids lourds en Allemagne, le tout sur fond de procès Kerkorian. Ancien actionnaire majoritaire de Chrysler, le milliardaire américain Kirk Kerkorian accuse en effet Jürgen Schrempp d'avoir menti en présentant comme une fusion entre égaux ce qui n'était en fait qu'un simple rachat de Chrysler en 1998. L'affaire, qui pourrait se solder par le versement d'importants dommages et intérêts au plaignant, ne fait qu'envenimer un peu plus un climat déjà lourd de critiques pour le patron de DaimlerChrysler. "Il est effectivement étonnant que Jürgen Schrempp ait été maintenu dans ses fonctions. Je pense que ce sont les bons résultats de Mercedes qui l'ont sauvé [Mercedes a atteint un résultat record en 2003 avec des bénéfices en hausse de 4 % à 3,1 milliards d'euros, ndlr]" commente d'ailleurs un analyste. ZOOMLes résultats du groupe en 2003 DaimlerChrysler Group :CA : 136 437 millions d'eurosRésultat opérationnel : 5 686 millions d'euros Mercedes Car Group : CA : 51 446 millions d'eurosRésultat opérationnel : 3 126 millions d'euros Chrysler Group : CA : 49 321 millions d'eurosRésultat opérationnel : - 506 millions d'euros Une prise de pouvoir brutale Pourtant, même ces performances de la marque vedette du gr[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle