S'abonner
Constructeurs

Coqueline Courreges : Une militante en Courrèges

Publié le 3 septembre 2004

Par Alexandre Guillet
7 min de lecture
Coqueline Courreges, directrice de Courrèges, créatrice et responsable du "team Courrèges", concurrent du Challenge Bibendum Michelin en 2002, 2003 et 2004. Avec Courrèges, la rencontre entre la haute couture et l'automobile n'est pas qu'une affaire de...
...mode. Courrèges conçoit et construit la voiture de demain, celle qui réconcilie l'homme et la planète ! En faisant fi des coquetteries de la "petite" décoration… Rencontre avec Coqueline Courrèges pour une conversation qui suit le chemin de celle de Jacques le fataliste et de son maître. Où les discours s'enchâssent, où les traits d'humour et d'humeur virevoltent, et où les jeux de miroirs philosophiques questionnent. Au bord d'une longue route droite et peu fréquentée, sur un parking perdu entre Sonoma et San Francisco, les véhicules du Challenge Bibendum Michelin s'accordent une halte. Au milieu des éblouissantes perles grises magnifiant la technologie, se trouve une petite perle blanche de type coque de noix. C'est la Bulle, le véhicule du Team Courrèges. Perle rare ou vilain petit canard, c'est selon… Piqué par une inextinguible curiosité, je décide, accompagné par quelques confrères, d'aller voir de plus près. C'est une voiture toute simple, un volume évident, un berceau de blancheur et de transparence mêlées. Allure presque démunie, mais portée universelle. Avec ses dimensions réduites et sa stricte finalité de mouvement, on perçoit son identité de petite fille des villes. Mais avec sa batterie au nickel cadmium et son volume sonore dérisoire, on devine aisément sa filiation avec les petites filles des champs. Au milieu des prototypes rutilants des plus grands constructeurs mondiaux, la Bulle ne dépare pas. Elle cherche aussi à réconcilier l'homme, l'automobile et la planète. A faire que ce triangle se lie enfin avec cohérence. Loin des nuages douteux et des émissions mortifères. Saisie au vol et au hasard de ses innombrables va-et-vient, Coqueline Courrèges lance alors, avec un regard perçant : "Notre voiture constitu[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle