S'abonner
Constructeurs

Chasseur de primes

Publié le 25 février 2005

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
L'histoire d'un concessionnaire qui a fait condamner son constructeur à lui verser 721 000 euros de primes d'objectifs. Les concessionnaires se plaignent souvent de ne plus avoir d'autonomie de gestion et de dépendre totalement des primes que leur verse leur constructeur. L'arrêt de...
L'histoire d'un concessionnaire qui a fait condamner son constructeur à lui verser 721 000 euros de primes d'objectifs. Les concessionnaires se plaignent souvent de ne plus avoir d'autonomie de gestion et de dépendre totalement des primes que leur verse leur constructeur. L'arrêt de...

...la cour d'appel de Paris du 26 janvier dernier est, à ce titre, riche d'enseignement. Dans cette affaire, un concessionnaire résilié reprochait à son constructeur, le groupe Volkswagen France, de l'avoir exclu du bénéfice des protocoles loueurs courte durée pendant ses deux années de préavis (1998 et 1999), "le privant, affirme-t-il, d'environ 15 % de son chiffre d'affaires". Volkswagen France déclare avoir agi ainsi car le concessionnaire n'avait pas respecté en 1997 le contrat qui lui interdisait de revendre les buy-backs avant quatre mois. Le constru[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle