S'abonner
Constructeurs

Branle-bas de combat sur l’assurance dommages

Publié le 14 avril 2006

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Le dossier sur l'intermédiation en assurances est en passe d'être clos. En attendant, la plupart des établissements financiers qui ne disposaient pas encore d'une offre d'assurance dommages se lance dans la bataille. Coïncidence ? La transposition de la fameuse directive sur...
...l'intermédiation en assurance est un sujet particulièrement "chaud" (lire l'introduction du dossier crédit du JA n° 934). Le texte de loi n° 2005-1 564 du 15 décembre 2005 est paru au Journal officiel mais les décrets d'application sont encore attendus. L'assurance décès invalidité serait effectivement concernée, mais pas la perte financière. La profession est très prudente sur le sujet car le texte semble ne pas bouleverser leur activité : "Si le texte est conservé comme tel, nous savons gérer, témoigne un des acteurs. Car si l'invalidité décès est effectivement touchée, le mandataire peut être une personne morale, donc la concession plutôt que l'ensemble des vendeurs. C'est un soulagement". Un autre souligne que "le texte est assez défavorable aux courtiers. Ils vont sans doute tent[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle