S'abonner
Constructeurs

Big is not beautiful

Publié le 17 septembre 2004

Par Tanguy Merrien
4 min de lecture
Le cabinet d'études Eurostaf a réalisé un classement multicritère des firmes du secteur automobile, constructeurs et équipementiers. Celui-ci, élaboré exclusivement à partir de données financières, donne une bonne idée de la santé des entreprises de ce secteur. Les plus importantes ne sont pas...
...les plus performantes, loin de là.L'intérêt premier du classement multicritère des constructeurs et grands équipementiers automobiles, établi par les experts d'Eurostaf, est de fournir une vision synthétique de la performance, et donc de la santé, de chacune de ces firmes. Il ressort de ce classement la confirmation que le "big" n'est pas forcément "beautiful". FOCUSMéthodologie et évolution Le classement final a été élaboré à partir du classement de chaque entreprise au sein des différents indicateurs financiers. Par exemple Nissan, qui occupe la première place du classement multicritère, occupe le deuxième rang pour le taux de marge brute et le troisième rang pour le taux d'endettement. Par rapport au même classement établi l'an dernier, il apparaît que Toyota est passé de la première à la quatrième place alors que Nissan qui se trouvait au huitième rang l'an dernier prend la première place cette année. [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle