S'abonner
Constructeurs

50 bougies pour Facel Vega

Publié le 27 février 2004

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
De la Vega à la Facel 6, dix ans se sont écoulés. De 1954 à 1964, Facel Vega a produit 2 900 voitures qui ont marqué leur époque. Un cinquantenaire que l'amicale de la marque a choisi de fêter à Rétromobile. L'amicale Facel Vega se devait de fêter dignement l'arrivée sur le marché de...
De la Vega à la Facel 6, dix ans se sont écoulés. De 1954 à 1964, Facel Vega a produit 2 900 voitures qui ont marqué leur époque. Un cinquantenaire que l'amicale de la marque a choisi de fêter à Rétromobile. L'amicale Facel Vega se devait de fêter dignement l'arrivée sur le marché de...

...la première voiture de la marque. C'est en 1954, au Salon de Paris, que Jean Doninos, le fondateur de la marque, a présenté la Vega au président de Chrysler, qui lui fournissait alors les moteurs. Mais l'histoire de Facel avait commencé bien avant, dès 1939, et les Forges et Ateliers de Constructions d'Eure-et-Loir étaient déjà tournés vers l'automobile et l'aéronautique. Ce n'était d'ailleurs pas un hasard car Jean Doninos avait exercé ses talents chez Citroën dès 1928, où il avait travaillé sur la réalisation des coupés et cabriolets de la Traction, puis chez Morane-Saulnier à partir de 1935 et enfin chez Bronzavia, deux entreprises du secteur aéronautique. Après la guerre, en 1945, l'usine de Dreux peut reprendre son activité et, après avoir construit des carrosseries et même des voitures de luxe et des utilitaires pour d'autres constructeurs, le patron décide de franchir le pas. La Vega de 1954, qui deviendra dès l'année suivante la Facel Vega, est donc le point de départ de l'aventure. Pas moins de 7 modèles seront produits durant dix ans. Après les disparitions de Talbot et Delahaye notamment, Facel Vega se présente en 1955 comme le seul constructeur français de voitures de luxe. Le coupé HK 500, lancé en 1958, connaîtra un grand succès et près de 75 % de la production sera d'ailleurs exportée. Des grands noms de l'époque comme Maurice Trintignant ou Stirling Moss roulaient en HK 500. La Facel II, lancée en 1961, perpétuera ce luxe à la française, associant confort et performances puisqu'elle se vantait d'être "le coupé 4 places le plus rapide du monde" avec une vitesse de pointe de près de 250 km/h. Une décennie d'existence pour des autos d'exception notamment en raison de leur production. En effet, en tout, seulement 2 900 Facel Vega ont été fabriquées. C'est avec la Facel 6 et ses 43 exemplaires que Facel Vega tire définitivement sa révérence le 31 octobre 1964. Une formidable aventure que l'amicale de la marque, créée en 1975 et qui demeure la seule propriétaire du nom, continue de faire vivre grâce à la passion de ses 365 membres qui possèdent pas moins de 600 Facel Vega.

Christophe Jaussaud

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle