Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
SsangYong passe à l’Actyon !

SsangYong passe à l’Actyon !

SsangYong complète sa gamme de SUV avec l'arrivée de l'Actyon. Conformément à ses habitudes, la marque coréenne sort des sentiers battus avec une ligne originale et un prix concurrentiel. Après un décollage réussi en 2005 avec  4 337 unités (VP+VU), on craignait que la...

...marque coréenne allait pouvoir rééditer l'exploit, malgré une absence de notoriété en France. Pourtant à fin octobre, SsangYong totalisait déjà 4037 unités. Nul doute que la "petite marque qui monte" devrait battre donc pour cet exercice un nouveau record. Et en faire autant pour l'année 2007. Grâce à une nouvelle arme, l'Actyon.
"Pour accompagner notre montée en puissance, il nous fallait compléter notre gamme et combler un vide sur le segment des SUV compacts, c'est désormais chose faite avec le lancement de l'Actyon", a résumé Jean-François Pardé, P-dg de SsangYong France. La marque spécialisée dans les véhicules 4x4 se pare ainsi d'un quatrième véhicule après l'immense et décalé Rodius, le Rexton 2 et le Kyron. De ce dernier d'ailleurs, l'Actyon garde notamment le châssis et la transmission mais lui rend toutefois 21 centimètres, ce qui fait de l'Actyon le plus petit véhicule de la gamme. Malgré cela, la nouvelle coréenne reste imposante avec ses 4,45 m de long et ses 1,88 m de largeur.
SsangYong n'aura cependant pas choisi la facilité en lançant un véhicule sur le segment très concurrentiel des SUV compacts en France.  Celui-ci archi dominé par le Rav4, vient de voir les arrivées du CR-V, de l'Antara et bientôt des français. Le reste du gâteau sera à partager entre les Tucson, Sportage et Consort. C'est notamment face à ce genre de concurrence que l'Actyon devra batailler. Mais celui-ci ne manque pas d'armes.

Un bon rapport qualité/prix

Pour marquer la volonté de s'ancrer durablement sur le territoire national, SsangYong lance sa

L'ACTYON EN BREF

  • Date de lancement :
    Disponible
  • Segment de marché : Segment des 4x4 de loisirs : 53 000 unités en 2005 sur un total de 118 000 unités.
    1er semestre 2006 : 29 964 unités
  • Principales concurrentes :
    - Chevrolet Captiva 2.0 VCDI 150 ch (25 900 euros);
    - Hyundai Tucson 2.0 CRDI Pack Confort 140 ch (27 910 euros);
    - Kia Sportage Urban Rider 2.0 CRDI 140 ch Motion (26 510 euros)
  • Objectifs de vente :
    2 000 en 2007
  • Prix en euros :
    25 990 € Confort
    27 490 € Luxe
  • nouveauté exclusivement en Diesel avec un moteur 4 cylindres 2.0 l de 141 ch. Une motorisation qui lui offre de la souplesse.  Relativement silencieux, le Diesel coréen ne confère pas de grandes capacités sportives au petit SUV. En outre, la boîte est mal étagée. Sur petites routes, en raison d'une troisième trop longue, le conducteur ne cesse de jouer avec le levier de vitesses.
    En revanche, l'Actyon se révèle efficace sur piste, où il montre de véritables capacités tout en confort et équilibre  sans toutefois montrer des aptitudes de franchisseur. 
    A l'intérieur, SsangYong propose 5 vraies places et une habitabilité raisonnable  à un niveau d'équipement correct. Cependant, c'est en ouvrant le coffre que nous avons été surpris du manque de place pour ce type de véhicule. Si la configuration 5 sièges sans couvre bagages offre une capacité de 465 litres, celle-ci se réduit à 285 litres sous le couvre bagages. Un volume trop restreint pour une clientèle qui recherche de l'espace.
    Mais cet inconvénient pourrait se dissiper au regard des tarifs affichés. En effet, à partir de 25 990 euros en entrée de gamme, l'Actyon se veut être un bon compromis pour les prestations affichées par rapport à une concurrence qui est montée en gamme... au niveau des prix. Reste le style de la voiture. "Celui-ci volontairement décalé est une des raisons pour lesquelles nos clients achètent SsangYong", estime Jean-François Pardé.
    Avec un objectif de vente de 2 000 unités, soit un tiers de son objectif total pour l'année 2007,  SsangYong voit en sa nouveauté toutes les raisons de passer à...l'Actyon.

    Tanguy Merrien

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Le partenariat VO entre GGP et Norauto prend forme

    La collaboration entre le groupe GGP et le réseau de centres autos se précise avec le lancement du panneau "Les Occasions Norauto". L’enseigne recrute en effet ses futurs commerciaux dans près d’une

    Le CNPA réclame le maintien des VO et du diesel dans le système de prime à la conversion

    A l'occasion du comité stratégique de la filière automobile, Francis Bartholomé, président du CNPA, a lancé une alerte au Premier ministre et dénonce une communication difficilement lisible. La stabilité

    Damien Pichereau, député :

    Damien Pichereau figure dans le Top 50 des députés les plus influents dans le secteur du transport. Cet élu LaREM dans la Sarthe, a été très actif lors des discussions de la loi LOM. CO2, malus...

    Rebondissement dans le litige qui oppose le groupe Midi Auto à PSA

    Alors que la procédure sur l'exécution du contrat de distributeur de pièces de rechange PSA du groupe Midi Auto n'est pas encore terminée, Me Renaud Bertin, avocat de MA pièces Auto Bretagne, produit

    Juin 2019 : deux jours ouvrés de moins font trébucher le marché VP

    En facial, les immatriculations ont chuté de 8,4 % sur le mois de juin 2019. En réalité, la baisse est bien moins importante car juin 2019 offrait deux jours ouvrés de moins qu'en 2018. Sur le semestre,

    Gemy ouvre un centre de reconditionnement VO dans le Var

    L’opérateur mayennais conforte sa présence dans le Sud et sa stratégie VO en ouvrant un deuxième centre de reconditionnement d’une capacité de 30 000 unités par an.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page