Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Audi a tourné au ralenti en 2020, malgré la Chine

Audi a vu ses ventes décliner de 8,3 % en 2020 malgré un dernier trimestre à plus de 500 000 mises à la route.

Audi a tourné au ralenti en 2020, malgré la Chine

Les ventes mondiales 2020 de la marque aux anneaux ont reculé de 8,3 %, à moins de 1,7 million d’unités. La Chine a comptabilisé, à elle seule, plus de mises à la route que toute l’Europe.

 

L’année 2020 fera date à plus d’un titre chez Audi. Tout d’abord pour sa baisse d’activité douloureuse de 8,3 %, à 1 692 773 unités, conséquence de la crise sanitaire. Le dernier trimestre 2020 historiquement élevé, à 505 538 unités, n’a pas permis de rattraper le retard accumulé. Ensuite pour le rapport de force inédit qui a vu le jour entre ses ventes européennes et chinoises. L’empire du Milieu a atteint un niveau record de 727 358 mises à la route, un volume en hausse de 5,4 %. Dans le même temps, la marque aux anneaux a vu ses ventes s’effondrer de 19,5 % sur le Vieux Continent, à 619 723 unités. Pour la première fois, la Chine a donc comptabilisé à elle seule d’immatriculations que toute l’Europe.

 

Aucun pays de notre région n’a échappé au déclin, à commencer par l’Allemagne qui a vu son activité dévisser de 21,1 %, à 214 427 unités. Le Royaume-Uni (107 892, -22,4 %), l’Italie (50 060, -21,8 %), la France (45 728, -21,5 %) et l’Espagne (37 284, -26,8 %) ont été logés à la même enseigne. Audi se félicite toutefois du retour de la croissance au dernier trimestre, à +2,5 % et 178 891 unités. Même topo ailleurs dans le monde, notamment aux Etats-Unis où 186 620 véhicules ont été comptabilisées, un total inférieur de 16,7 % à celui de 2019. La marque se montre toutefois optimiste pour 2021 au regard de la forte demande en fin d’année, notamment sur le segment des SUV.

 

"Grâce à une performance internationale extrêmement forte de notre équipe, vers le milieu de l'année dernière, nous sommes sortis de la première vague de corona. Après un troisième trimestre solide, cela a largement contribué au succès de la dernière poussée en 2020, commente Hildegard Wortmann, membre du conseil d'administration des ventes et du marketing d'Audi AG. La situation mondiale continue d'être difficile à l'heure actuelle. Néanmoins, pour 2021, nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux, visons une croissance continue et envisageons l'avenir avec optimisme". En 2021, Audi misera notamment sur ses électriques avec l’e-tron et l’e-tron Sportback, qui ont cumulé 47 324 ventes en 2020, mais aussi sur le Q4 e-tron qui offre un volume potentiel plus important.

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault vise une légère croissance dans le véhicule d'occasion en 2021

Le réseau Renault a immatriculé 225 000 véhicules d'occasion en 2020, soit une baisse de 9 %. Un léger rebond est toutefois attendu pour cette année. Les électriques joueront de leur influence dans

Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page