Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Laurent Rossi prend la direction d’Alpine

Laurent Rossi est le nouveau directeur général d'Alpine.

Laurent Rossi prend la direction d’Alpine

Le groupe Renault confie les rênes de la marque Alpine à Laurent Rossi. Il chapeautera notamment à ce titre Alpine Cars, l'écurie de F1 et plus largement le sport et la compétition. Son prédécesseur, Cyril Abiteboul, a fait savoir qu'il quittait le losange.

 

Quelques heures avant la révélation de son plan stratégique par Luca De Meo, le groupe Renault annonce la nomination, à compter du 11 janvier 2021, de Laurent Rossi (45 ans) au poste de directeur général d’Alpine. Ce diplômé de l’ENSEEIHT et de l’IFP School / ENSPM évoluait depuis 2018 en qualité de directeur de la stratégie et business développement du groupe. Il fut avant cela en charge du développement des relations commerciales avec les grands comptes de l’industrie automobile chez Google.

 

Dans ses nouvelles fonctions, Laurent Rossi est rattaché à Luca De Meo, le directeur général du constructeur. Il chapeaute à ce titre les activités Alpine Cars, Sport, F1 et compétition. Rappelons que l’écurie de Formule 1 du groupe français sera baptisée Alpine F1 Team à compter de cette saison 2021.

 

Sa nomination coïncide avec le départ du groupe de Cyril Abiteboul, qui dirigeait à la fois la marque Alpine ainsi que l’écurie de F1. Luca De Meo a tenu à remercier ce dernier "pour son implication sans relâche qui a notamment mené l’équipe Renault F1 Team de l’avant dernière place en 2016 jusqu’aux podiums la saison dernière."

 

Laurent Rossi aura donc la lourde tâche de développer la marque sportive du groupe ainsi que sa vitrine évoluant dans la plus prestigieuse compétition automobile du monde dont l’ambition est de "conquérir les podiums cette année" rappelle Luca De Meo. Alpine sera également engagé en 2021 dans le championnat du monde FIA WEC et aux 24 Heures du Mans dans la catégorie reine LMP1.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault vise une légère croissance dans le véhicule d'occasion en 2021

Le réseau Renault a immatriculé 225 000 véhicules d'occasion en 2020, soit une baisse de 9 %. Un léger rebond est toutefois attendu pour cette année. Les électriques joueront de leur influence dans

Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page