Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Une nouvelle usine de cellules pour l'Allemagne

Le chinois SVolt a annoncé, le 16 novembre 2020, qu'il allait implanter une usine de fabrication de cellules en Allemagne.

Une nouvelle usine de cellules pour l'Allemagne

Le fabricant de batteries chinois SVolt a choisi l'Allemagne pour implanter sa première usine européenne de production de cellules. Un investissement de 2 milliards d'euros, avec 2 000 emplois à la clé.

 

L'Allemagne est en train de prendre le leadership européen de la fabrication de cellules. En effet, sous l'impulsion de ses constructeurs, le pays attire toujours plus d'entreprises du secteur. Ainsi, le 16 novembre 2020, le fabricant chinois de batteries électriques SVolt a annoncé avoir choisi l'Allemagne pour y implanter sa première usine européenne moyennant deux milliards d'euros d'investissements, avec 2 000 emplois à la clé.

 

Le groupe, ancienne filiale du constructeur automobile chinois Great Wall Motors, fabriquera des cellules de batteries et ouvrira un centre de recherche et de développement "d'ici fin 2023" en Sarre, indique le communiqué. La région "n'est pas seulement au cœur de l'Europe mais représente une région d'innovation et de technologie pour l'industrie automobile", a expliqué Hongxin Yang, le patron de SVolt.

 

L'entreprise vise à terme une capacité de 24 gigawattheures (GWh), soit 300 000 à 500 000 batteries par an, pour répondre à la demande des constructeurs, engagés dans un virage vers la mobilité électrique sous pression des normes européennes d'émissions de CO2. Si les constructeurs automobiles assemblent généralement les batteries, peu se hasardent à produire eux-mêmes la composante la plus fondamentale, les cellules. Le marché est dominé par des groupes chinois, japonais et sud-coréens.

 

Plusieurs d'entre eux s'établissent désormais en Europe : les coréens LG Chem et SKI ont ouvert des usines en Pologne et Hongrie tandis que le chinois CATL, qui fournit notamment BMW, construit un site en Allemagne, à Erfurt, où la production doit démarrer en 2022. Pour rattraper le retard, l'Union européenne met à disposition plus de trois milliards d'euros d'aides pour des investissements dans le secteur. Le groupe Allemand BASF a ainsi lancé la semaine passée le chantier de sa nouvelle usine de cellules à Schwarzheide, dans le Brandebourg, avec une capacité de 400 000 unités par an. De son côté, PSA, via sa filiale allemande Opel, s'est allié au spécialiste français des batteries Saft, filiale de Total, pour implanter à Kaiserslautern une usine de cellules.

 

Côté constructeurs automobiles, Volkswagen s'est allié à Northvolt (comme BMW) pour une production de cellules en Allemagne. Mais le géant allemand a plusieurs fournisseurs pour couvrir ses besoins, qui devraient atteindre 150 GWh par an d'ici 2025 avec la multiplication des modèles électriques. Enfin, l'américain Tesla compte bien produire, en plus de voitures, ses propres batteries dans sa "gigafactory" européenne actuellement en construction dans le Brandebourg, près de Berlin. Arrivé récemment sur le marché, SVolt emploie quelque 3 000 personnes et a ouvert fin 2019 sa première usine en Chine. Il a annoncé encore deux usines supplémentaires en Asie. (avec AFP)

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

Le groupe Amplitude va ouvrir quatre sites MG

L’opérateur deviendra l’un des premiers investisseurs privés représentant MG. Quatre concessions devraient ouvrir leurs portes d'ici la fin de l'année 2020, en Seine-et-Marne et dans l'Oise.

Confinement : les règles du commerce restent inchangées jusqu’au 1er décembre 2020

Sans grande surprise, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé, suite au Conseil de défense, le maintien des règles actuelles du confinement et la fermeture des commerces non essentiels, dont l'automobile,

Bridgestone dit non au plan de continuation proposé par l'Etat

Le scénario présenté par le gouvernement pour sauver l'usine de Béthune n'a pas été approuvé par Bridgestone qui confirme donc la fermeture. Les pouvoirs publics veulent toutefois trouver une autre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page