Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le marché chinois toujours à la peine

Les immatriculations ont reculé de 6,9 % en août 2019.

Le marché chinois toujours à la peine

Avec un repli de 6,9 % en août 2019, le premier marché de la planète vient d'enregistrer son 14e mois consécutif de baisse. Cette année ne devrait pas voir les immatriculations augmenter.

 

Avec 1,96 million d'unités écoulées durant le mois d'août 2019, selon les chiffres de la CAAM, l'association chinoise des constructeurs automobiles, le marché poursuit son mauvais cycle avec une chute de 6,9 %. En effet, il s'agit du 14e mois consécutif de baisse.

 

Même le segment prometteur des voitures électriques et hybrides poursuit son recul entamé en juillet, après des années de progression : seules 85 000 unités ont été vendues le mois dernier (-15,8 % sur un an), selon l'association qui attribue cette baisse en partie à une réduction des subventions gouvernementales pour les achats de ce type de véhicules.

 

Conscient que l'automobile est un élément important de la consommation, et donc de la croissance, le gouvernement chinois a préconisé, le 28 août dernier, de "lever partiellement, voire d'annuler" certaines restrictions à l'achat. Il a aussi recommandé aux autorités locales "d'encourager activement" l'achat de véhicules propres "lorsque les conditions le permettent." Plus largement, il faudra aussi que le gouvernement s'attèle à régler ses désaccords avec les Etats-Unis, notamment, qui pèsent sur son économie.

 

Après un exercice 2018 en repli de 2,8 %, une première depuis les années 90, la CAAM estimait à la fin du premier semestre que l'année 2019 serait, sans doute, encore une année négative pour le marché chinois. Pour mémoire, à fin juin 2019, les immatriculations avaient reculé de 12,4 % à 12,3 millions d'unités.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Parascandola se développe avec Citroën

Le groupe Parascandola devrait ajouter à son réseau, le 1er janvier 2020, trois concessions Citroën et DS. De quoi lui permettre d’atteindre environ 5 500 véhicules neufs vendus à l’année.

Le groupe RCM acquiert 4 nouvelles concessions Mercedes-Benz Trucks

L’entité Saga Mercedes de l’opérateur rachète le groupe Massoni, qui dispose de 4 concessions localisées dans le Périgord et le Limousin.

Le groupe Maurin prend le panneau Ford en Belgique

L’opérateur nîmois ne s’arrête plus et enchaîne les opérations de croissance externe. Selon l’Autorité de la concurrence belge, le groupe serait en passe d’acquérir deux concessions Ford

Renault s'associe à Mobivia pour racheter Exadis

La maison mère de Norauto a confirmé l’information. Elle s’associe au constructeur en vue d’acquérir les 9 plateformes de pièces de rechange d’Exadis, filiale du groupe Laurent.

Livraison de pièces de rechange : Renault en porte-à-faux

Depuis le début de l’été, la plateforme principale du groupe Renault n’arrive pas à assurer les livraisons de ses pièces de rechange, provoquant la colère de son réseau. Renault répond.

Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page