Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Audi TT & R8 : Dernière séance

L'Audi R8 V10 Decennium est une série limitée à 222 exemplaires.

Audi TT & R8 : Dernière séance

À l’heure où l’impérative mobilité électrique va hypothéquer, provisoirement, l’avenir des sportives, Audi vient de donner un nouveau souffle à deux icônes du genre : le TT et la R8.

 

"Nous nous battons pour sauver le TT et la R8, car ces modèles font partie de l’ADN Audi." Cette phrase prononcée à l’occasion des résultats fi nanciers de la marque aux anneaux par Hans-Joachim Rothenpieler, son directeur du développement, en dit long sur les défis qu’elle doit aujourd’hui relever. "Nous, ingénieurs, nous voulons de tels produits, nos collègues du commerce aussi. Mais la question est de savoir si nous pouvons nous le permettre", a-t-il poursuivi. En effet, l’heure est à l’électrification et à la chasse au CO2 chez Audi, comme chez ses concurrents, et les véhicules sportifs ne semblent pas être la priorité du moment. Cela étant, même si aucune décision n’a été prise concernant l’avenir de ces deux modèles, Bram Schot, le nouveau PDG d’Audi, a précisé que l’électricité n’était pas incompatible avec la sportivité, laissant ainsi la porte ouverte à une descendance. En attendant, il est encore temps de se faire plaisir avec les modèles actuels qui viennent tous les deux d’être revisités.

 

Le TT a fêté ses 20 ans

 

Apparu en 1998, le TT a fêté ses 20 ans en ayant dépassé les 600 000 ventes dans le monde, dont plus de 26 500 en France. Audi propose d’ailleurs une série limitée « 20 ans » pour l’occasion. Plus largement, cette troisième génération du coupé et du roadster, devenus iconiques, évolue en douceur avec une nouvelle calandre, de nouveaux pare-chocs ou encore les phares Matrix LED. Sous le capot, les moteurs essence disponibles, à nouveau homologués en WLTP, héritent d’un filtre à particules. Le 2.0 TFSI est ainsi décliné en trois niveaux de puissance avec 197 et 245 ch pour le TT et 306 ch pour le TTS. Mais depuis l’arrivée de la deuxième génération, le moteur de référence est le 2.5 TFSI, un 5 cylindres dont le son semble faire revivre l’épopée des coupés Quattro en rallye. Armé de 400 ch, le TT RS, obligatoirement à quatre roues motrices, est capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 3,7 s et distille un plaisir rare. Toutefois, pour ceux qui en voudraient davantage, Audi propose encore plus fort avec la R8 V10 Performance.

 

R8 Decennium limitée à 222 exemplaires

 

Depuis 2007, même si les volumes restent confidentiels avec 34 000 ventes pour la première génération et 11 000 pour la deuxième avant son facelift, la R8 a changé le visage d’Audi. Elle a aussi permis de mettre en lumière des avancées technologiques, comme les feux laser ou la construction mariant aluminium et fibre de carbone renforcée (CFRP). Un matériau qui fait même son apparition aujourd’hui dans les trains roulants avec une barre stabilisatrice en CFRP à l’avant. Présentée lors du dernier Mondial de Paris, dans sa version compétition LMS GT3, la R8 cuvée 2019 gagne en agressivité avec une face avant complètement revue, avec notamment une calandre plus basse surmontée par trois entrées d'air rendant hommage au Quattro Sport des années 80. Pour ce qui pourrait être son dernier tour de piste, le V10 atmosphérique offre maintenant 570 ch (+ 30 ch) et même 620 ch pour la version Performance (+ 10 ch). Les sensations derrière le volant sont à la hauteur de la puissance affichée. Comme pour annoncer la fin probable de ce 10 cylindres devenu anachronique, Audi propose, pour fêter ses 10 ans, une série limitée à 222 exemplaires baptisée R8 Decennium. Sans doute un modèle qui sera en bonne place dans de nombreuses collections. Il y sera le témoin d’une époque révolue, mais gageons que la sportivité saura se réinventer en mode électrique. Il faut simplement un peu de patience.

 

---------------------------

EN BREF

Dates de lancement : TT : février 2019 - R8 : avril 2019

Segment de marché : sportives

Objectifs * : TT : 1 500 unités par an ; R8 : 150 unités par an

Principaux concurrents du TT (177 unités (+ 3,5 %), cumul 1er T 2019)

• BMW Z4 : 137

• BMW M2 : 87 (- 4,4 %)

• Porsche 718 Cayman : 34 (- 50,7 %)

Prix : (coupé et Spyder)

TT : de 41 200 à 80 000 €

R8 V10 : de 174 900 à 234 300 €

* Estimations JA

 

 

 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Maurin poursuit son offensive dans le réseau Volvo

L’opérateur a officialisé son intention de reprendre les affaires Volvo et Honda, situées à Aix-en-Provence. Une acquisition qui lui permettrait d'entrer dans le top 3 des distributeurs Volvo et d’ajouter

CO2 : l’industrie automobile à l’aune des 95 grammes

Les constructeurs sont désormais aux portes du défi imposé par l’Europe pour abaisser leur moyenne d’émissions de CO2. Bond du parc électrique, achat de crédits pollution, fusion…les spéculations

Le groupe GCA bâtit sa flotte d’ateliers mobiles

Le distributeur déploie sur sa zone de chalandise une flotte de camions aménagés en ateliers. Objectif, effectuer plus efficacement les campagnes de rappel et toucher une clientèle peu habituée des showrooms.

Bras de fer entre Volkswagen et Toyota sur le marché français des particuliers

Petite révolution dans le paysage automobile français : sur les huit premiers mois de l’année, Toyota est devenue la marque étrangère la plus achetée en France, devant Volkswagen. A moins de 50 petites

PSA revoit sa copie en Chine

Pour tenter d'enrayer la chute, PSA va revoir sa stratégie en Chine. Avant d'envisager à nouveau la croissance, le constructeur va faire des coupes franches pour abaisser son seuil de rentabilité à 150 000 unités

Nissan veut renouer avec la croissance grâce au nouveau Juke

La seconde génération du SUV urbain doit permettre à la marque japonaise de stopper son hémorragie commerciale. Elle mise pour cela sur un style reconnaissable, des mensurations plus généreuses et sur un fort

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page