Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Enchères VO : un secteur en retrait

Enchères VO : un secteur en retrait

Pour la première fois depuis 2013, le secteur "Véhicules d'occasion et matériel industriel" a connu une activité en recul (-1,7 %) à 1,42 milliard d'euros. La part du secteur s'élève à 47 % du montant total des adjudications.

 

Comme chaque année, le Conseil des Ventes Volontaires (CVV) a dressé le bilan de l'exercice 2018 dans le cadre de sa mission d'observatoire économique du secteur des enchères. Un exercice au cours duquel le montant total adjugé hors frais et tous secteurs confondus a atteint un haut niveau avec 3 milliards d'euros au total affichant un léger retrait de 2,5 % par rapport à l'exercice précédent.

 

Dans ce bilan global, il convient de s'intéresser de près au secteur "Véhicules d'occasion et matériel industriel". Ce dernier, le plus important du secteur, au même titre que le secteur "Arts et Objets de collection", a cumulé un montant total de 1,42 milliard d'euros, en léger retrait de 1,7 % par rapport à l'exercice 2018. "C'est d'ailleurs la première baisse de ce secteur d'activité depuis 2013 même si sur une période de dix ans la croissance annuelle est de 5,4 %", rappelle le Conseil des Ventes Volontaires.

 

Ce dernier rappelle encore que le secteur "Véhicules d'occasions et matériel industriel", a représenté une part de 47% du montant total des adjudications, et reste équivalent à celle du secteur "Art et objets de collection".  Notons enfin que sur un exercice en retrait, il s'est toutefois vendu plus de VO aux enchères avec un total de 276 000 unités en croissance de 4 % par rapport à 2017.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
L'incontournable mais problématique vente en ligne

La majorité du parcours client est déjà digitalisé mais l'ultime acte, l'achat, peine encore à être dématérialisé. Tous les constructeurs traditionnels mènent des expérimentations pour faire

L'arrêt des voitures thermiques coûtera plusieurs centaines de milliards d'euros

En 2040, le gouvernement a prévu la fin de la commercialisation des voitures thermiques. Mais le coût de cette décision est-il bien mesuré ? Un rapport parlementaire parle de plusieurs centaines de milliards

Renault nomme en France, en Europe et en Chine

La France, l'Europe mais aussi la Chine et la zone Pacifique sont au centre des nominations que Renault vient d'annoncer.

Carlos Tavares, PSA :

Le patron de PSA prévoit un impact sur l’ensemble de la filière automobile dès la mise en œuvre des normes d’émission de CO2 en 2021. Le groupe pilote d’ores et déjà ses niveaux de stocks

Les immatriculations 2018 de véhicules diesel ont encore baissé en Europe

Les dernières statistiques de l'Acea montrent un recul de 18,3 % des immatriculations de véhicules diesel dans l'Union européenne en 2018, au plus grand bénéfice de l'essence. La part des véhicules

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page