Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Navya fonde son école de formation

Navya fonde son école de formation

Le constructeur de véhicules autonomes s'est rapproché d'Insavalor, filiale de l’INSA Lyon, en charge de la formation continue. Avec un objectif, proposer un programme pédagogique adressé aux acteurs de cette filière naissante.

 

Navya s'attaque à la formation. Le constructeur de navettes autonomes et de robot-taxis a annoncé s'être associé à Insavalor - la filiale de recherche & développement, valorisation et formation continue de l’INSA Lyon - pour fonder la Navya Academy by Insavalor. Une structure qui a été imaginée pour conjuguer les savoir-faire des deux parties afin de proposer un programme pédagogique aux professionnels exerçant les nouveaux métiers liés véhicules autonomes

 

Dans les faits, le programme de la Navya Academy by Insavalor propose une liste de formations parmi lesquelles on trouvera les métiers d’opérateur de navette, de chargé de déploiement, de technicien de supervision et de technicien de maintenance. L'organisme nouvellement créé intégrera à terme une possibilité de certification des compétences associées, ont fait savoir Navya et Insavalor, dans leur communication conjointe.

 

"Nous apportons une expertise sur l’ingénierie des compétences, avec l’opportunité de mettre en œuvre nos méthodologies dans un domaine à fort caractère technologique et innovant" précise Michel Descombes, membre du directoire d'Insavalor en charge du projet avec Navya. Ce partenariat avec la filiale de l’INSA Lyon est une nouvelle étape dans le développement du constructeur qui a inauguré son centre de R&D, le NavyaLab, en janvier 2019 et qui se fixe pour objectif de recruter un peu moins d'une centaine d'ingénieurs de tous types, dans les 12 mois à venir.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Plateforme PSA : la cour d'appel de Paris acte la résiliation du groupe Hory

La cour d'appel de Paris vient de rendre son arrêt dans l'affaire qui oppose le groupe Hory à PSA. La plateforme de pièces est bien résiliée. Le distributeur et son avocat ont décidé de se pourvoir

Electromobilité : les points à retenir du rapport reçu par l'Elysée

Quatre mois après avoir confié une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes à Patrick Pelata et Xavier Mosquet (BCG Consulting), Emmanuel Macron a présenté les conclusions

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page