Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
MaaS Global veut un système mondial de location courte durée

MaaS Global veut un système mondial de location courte durée

La start-up qui aspire à transformer la mobilité dans les villes se concentre sur un projet de location de véhicules. Un accord que MaaS Global envisage à l'échelle mondiale.

 

MaaS Global n'entend pas se couper de la voiture, bien au contraire. La start-up finlandaise, devenue célèbre pour son application de service de mobilité Whim, a entamé des négociations qui doivent aboutir à l'intégration d'une formule de location traditionnelle de véhicules. "Nous aurons prochainement une solution de location valable à travers le monde", a assuré Sampo Hietanen, le co-fondateur de MaaS Global, dans un entretien accordé au Journal de l'Automobile, ce 2 novembre 2018.

 

Cette initiative est née de l'observation. Le MaaS (mobilité-as-a-service) garantit des solutions de déplacements dans les grandes villes en fédérant les différents opérateurs locaux sur une plateforme utilisateur dont le rôle est de fonctionner comme un guichet unique. Un système poussé à son extrême qui doit convaincre les populations urbaines d'abandonner leurs véhicules individuels, "Or, il y a toujours des besoins de mobilité le week-end qui nécessitent l'utilisation d'une voiture sur des durées plus longues, reconnaît Sampo Hietanen, nous devons donc y répondre." Raison de sa recherche récente de partenaires loueurs.

 

Cap sur les Etats-Unis

 

Des relations avec ce secteur, MaaS Global en entretient déjà à de petites dimensions. Avis et Hertz Enterprise font notamment partie des références. Au début de l'été 2018, la société finlandaise s'est même rapprochée d'ALD Automotive, dans un autre registre. Il s'agissait alors de constituer une modeste flotte de véhicules afin de lancer son propre service d'autopartage. "Il est encore trop tôt pour tirer un bilan de ce service, mais les premiers retours sont assez positifs", s'est félicité le co-fondateur.

 

Présent dans un nombre croissant de villes européennes, MaaS Global va découvrir Singapour, dès le début 2019, à la faveur d'un contrat avec ComfortDelGro, géant local qui revendique une place parmi les plus grands acteurs mondiaux du transport terrestre de personnes. "Nous allons aussi nous implanter aux Etats-Unis, en 2019, assure Sampo Hietanen. Nous étudions plusieurs possibilités de villes, telles que Miami et Portland." La jeune pousse nordique, co-lauréate de la première édition de l'European Start-up Prize en 2018, n'oublie pas pour autant le Vieux Continent. Les métropoles de Milan et Turin se sont en effet montrées disposées à avancer. A suivre.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault : Thierry Bolloré provisoirement aux manettes

Le conseil d'administration a logiquement choisi le numéro deux de Renault pour assurer provisoirement la direction exécutive du groupe. En attendant des informations du Japon, Carlos Ghosn demeure le PDG du constructeur

Mercedes-Benz entame une grande transformation de son réseau de concessions

Mercedes-Benz met son réseau mondial sur la route de la digitalisation avec de nouveaux standards pour ses concessions. Como, un des plus importants distributeurs de la marque en France, a été l'un

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page