Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Sergio Marchionne est décédé

Sergio Marchionne le 1er juin dernier lors de la présentation de la feuille de route de FCA pour la période 2018-2022.

Sergio Marchionne est décédé

Patron du groupe FCA pendant quatorze ans, Sergio Marchionne est décédé à l’âge de 66 ans. L’artisan du redressement spectaculaire du constructeur avait vu son état de santé se dégrader brusquement le week-end dernier suite à une opération.

 

Sergio Marchionne est mort. Le patron emblématique du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA), remplacé en urgence par Mike Manley le week-end dernier à la tête de l’entreprise, s’est éteint à l’âge de 66 ans. Son état de santé s’était soudainement dégradé samedi à la suite de complications post-opératoires dans un hôpital de Zurich. La dernière apparition publique de l’homme au pull en cachemire noir remontait au 27 juin pour la remise d’une Jeep aux carabiniers de Rome.

 

"Malheureusement, ce que nous craignions est arrivé. Sergio Marchionne, l’homme et l’ami, s’en est allé. Je crois que le meilleur moyen d’honorer sa mémoire est de tirer parti de l’héritage qu’il nous a laissé, en continuant à développer les valeurs humaines de responsabilité et d’ouverture dont il était le champion le plus ardent. Ma famille et moi serons toujours reconnaissants pour ce qu’il a fait", a réagi dans un communiqué John Elkann, le petit-fils de Gianni Agnelli et PDG de FCA.

 

Sergio Marchionne est considéré, à juste titre, comme le sauveur de Fiat. Lorsqu’il est nommé directeur général en 2004, la marque est au bord de la faillite avec une dette de 14 milliards d’euros. Il assainit rapidement les comptes, ce qui lui vaudra d’être nommé "Homme de l’Année" par le Journal de l’Automobile en 2006.

 

Le dirigeant se lance ensuite à la recherche d’un partenaire pour faire entrer le constructeur dans une autre dimension. C’est ainsi qu’il met la main sur 20 % du capital de Chrysler en 2009. Il devient alors PDG de Chrysler Fiat LCC. Fiat monte ensuite à 35 % du capital puis acquiert la totalité du capital du groupe américain le 1er janvier 2014. Sergio Marchionne fut également l’artisan de l’entrée en Bourse de Ferrari.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Les Grands Prix de la Distribution Automobile se profilent

En novembre prochain, aux côtés des Concession et Groupe de l'Année, le Journal de l'Automobile élargira le périmètre de son événement dédié à la distribution. Les Grands Prix de la Distribution

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page