S'abonner

Free2Move va s'offrir Share Now

Publié le 3 mai 2022

Par Damien Chalon
3 min de lecture
Mercedes-Benz Mobility et BMW Group s’apprêtent à vendre leur coentreprise Share Now à Free2Move, la filiale de Stellantis dédiée aux offres de mobilité. De quoi constituer une flotte de 12 500 voitures en autopartage, réparties dans plus de 20 villes dans le monde.
Stellantis, via Free2Move, s'apprête à acquérir le service d'autopartage Share Now détenu par Mercedes-Benz et BMW.
Stellantis, via Free2Move, s'apprête à acquérir le service d'autopartage Share Now détenu par Mercedes-Benz et BMW.

Stellantis, par le biais de Free2Move, s’apprête à constituer un leader mondial de l’autopartage avec la prochaine acquisition de Share Now. Mercedes-Benz Mobility et BMW Group ont confirmé leur intention de vendre leur coentreprise fondée en 2019 au constructeur issu de la fusion entre PSA et FCA. Un protocole d’accord a été signé entre les différentes parties en vue de cette opération qui devra recevoir l’aval des différentes autorités de la concurrence concernées. Les détails financiers ne sont pas communiqués.

 

Pour Free2Move, cette acquisition est l’occasion de renforcer sa position "en tant qu'acteur majeur de la mobilité à l’international", est-il indiqué dans un communiqué. La filiale de Stellantis proposait jusqu’à présent ses services d’autopartage en libre-service dans sept villes européennes et américaines (Paris, Madrid, Washington, Portland, Denver, Colombus et Austin), pour une flotte cumulée de 2 500 véhicules.

 

A lire aussi : Share Now propose des Fiat 500e en autopartage

 

Avec le rachat de Share Now, Free2Move va entrer dans une nouvelle dimension, ajoutant à 14 villes européennes à son dispositif et 10 000 véhicules. En termes de clients, la structure dirigée par Brigitte Courtehoux en ajoutera 3,4 millions à ses 2 millions revendiqués. Ajoutons que Share Now a enregistré, au premier trimestre 2022, 42,3 millions de transactions, soit une croissance annuelle de 30 %.

 

2,8 milliards d'euros de CA en 2030

 

"Share Now bénéficie d’une présence forte dans de nombreuses grandes villes européennes. Cette intégration permettra à nos clients d'avoir un meilleur accès à une gamme de services plus complète, pour satisfaire leurs besoins variés en matière de mobilité ", déclare la PDG de Free2Move. "Cette acquisition va également accélérer notre croissance et notre rentabilité. Tout aussi important, nous nous rapprochons de notre objectif d'étendre la présence mondiale de Free2Move à 15 millions d'utilisateurs actifs d'ici 2030."

 

Pour Stellantis, cette acquisition doit aussi permettre à Free2Move de réaliser des économies d'échelle et des synergies. L’objectif est d'atteindre, dans le cadre du plan Dare Forward 2030, "un chiffre d'affaires net de 2,8 milliards d'euros, avec une première étape de 700 millions d'euros de revenus en 2025", précise le groupe. Tout en étant évidemment rentable, l’un des principaux écueils des services d’autopartage.

 

A lire aussi : Free2Move acquiert Opel Rent

 

Mercedes-Benz Mobility et BMW Group annoncent de leur côté que la cession de Share Now doit leur permettre de concentrer leurs efforts sur Charge Now, leur service d’accès à des bornes de recharge déployé dans 31 pays (300 000 points de charge), et sur Free Now, leur plateforme MaaS (Mobility-as-a-Service) d’agrégation de services de mobilité active dans plus de 150 villes et offrant l’accès à près de 180 000 véhicules (voitures, scooters, vélos...).

 

Ces deux segments de croissance "continueront à offrir à nos clients l'ensemble de la gamme de services de mobilité à l'avenir et accompagneront l'expansion de la mobilité électrique", a déclaré Gero Götzenberger, directeur de la stratégie et des investissements chez Mercedes-Benz Mobility.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle