S'abonner
Constructeurs

Vieux clous dans la rue et nouveaux modèles en vitrine

Publié le 30 novembre 2007

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Le succès de Logan a démontré qu'un véhicule neuf pouvait convaincre une clientèle VO. Mais il y a encore toute une frange de clientèle, aujourd'hui rétive à la voiture et à tout ce qu'elle représente comme contraintes, à séduire.Le parc...

            Le succès de Logan a démontré qu'un véhicule neuf pouvait convaincre une clientèle VO. Mais   il y a encore toute une frange de clientèle, aujourd'hui rétive à la voiture et à tout ce qu'elle représente comme contraintes, à séduire.Le parc...
Le succès de Logan a démontré qu'un véhicule neuf pouvait convaincre une clientèle VO. Mais il y a encore toute une frange de clientèle, aujourd'hui rétive à la voiture et à tout ce qu'elle représente comme contraintes, à séduire.Le parc...
...circulant n'a jamais été aussi vieux (plus de huit ans d'âge moyen), et l'offre de nouveaux modèles n'a jamais été aussi vaste. En paraphrasant une marque bien connue, on en tirerait presque le "théorème" suivant : "Plus on leur propose de nouveaux modèles, plus les automobilistes conservent longtemps leurs vieux clous". Attention aux paradoxes : même les plus artificiels contiennent une part de vérité. N'est-il pas surprenant, par exemple, qu'avec la surabondance en expansion continue de l'offre nouvelle, le marché de l'occasion continue à être trois fois plus élevé que celui du neuf ? Il y a toujours une pléthore d'automobilistes qui ne trouve pas ce dont elle a besoin, en termes de prix et de contenus de l'offre, dans les salons d'exposition des concessions. Et il y a une quantité non négligeable de nouveaux produits qui languissent dans les showrooms, [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle