S'abonner
Constructeurs

Vers le design pour tous ?

Publié le 3 décembre 2004

Par Alexandre Guillet
8 min de lecture
Initialement, le thème du design lié à la mobilité réduite devait faire l'objet d'un dossier. Mais il se révèle bien délicat de trouver des interlocuteurs disponibles dans les entreprises généralistes pour évoquer ce sujet et ce marché… Face à cette réalité consternante et malheureusement très...
Initialement, le thème du design lié à la mobilité réduite devait faire l'objet d'un dossier. Mais il se révèle bien délicat de trouver des interlocuteurs disponibles dans les entreprises généralistes pour évoquer ce sujet et ce marché… Face à cette réalité consternante et malheureusement très...
Initialement, le thème du design lié à la mobilité réduite devait faire l'objet d'un dossier. Mais il se révèle bien délicat de trouver des interlocuteurs disponibles dans les entreprises généralistes pour évoquer ce sujet et ce marché… Face à cette réalité consternante et malheureusement très...
...française, nous avons décidé de ne pas baisser pavillon en ouvrant une tribune à Jean-Yves Prodel pour mettre le design universel à l'honneur. Rencontre avec un homme d'exception, un homme en mission. Et d'abord, la tristesse. Celle de constater que nombre de portes se ferment dès qu'il doit être question de parler de la problématique de la mobilité réduite. Celle de voir que la France est terriblement en retard dans ce domaine. Les Américains et les Japonais que nous raillons à loisir avec un zeste de condescendance peuvent pourtant nous donner des leçons, qui se révéleraient salutaires, sur ce point. Sans parler des Scandinaves, plus proches de nous. La tristesse, enfin, de découvrir qu'en France, au-delà de la compassion, cette compassion commode de confort dans son acception la plus tartuffe, voire la plus nauséabonde, les idées et, pis encore, les volontés ne sont pas légion. Hors associations spécialisées et quelques exceptions, ce n'est que discours convenus et mines compassées, ou alors grande omerta. Jean-Yves Prodel, président de JYP design consulting, rencontré une première fois dans le cadre des jurys de l'Institut supérieur de Design de Valenciennes, n'est pas surpris outre mesure par cette situation. Il brise même volontiers les garde-fous du politiquement correct : "La France a trente ans de retard en ce qui concerne les personnes à mobilité réduite ! Tout passe par la compassion que vous évoquez… Le Téléthon en est la plus parfaite illustration : il s'agit de faire pleurer dans les chaumières et de faire marcher la course aux dons, mais aucunement de réfléchir à une véritable politique d'intégration dans la cité." A ceux qui crieraient au sacrilège, Jean-Yves Prodel rappelle qu'il a participé à la création du Téléthon ainsi qu'à ses premières éditions, avant de s'en détacher, déçu. Ne pas "rendre accessible", mais concevoir dès le départ un produit ou un espace accessible à tous Toutefois, on aurait tort de penser que Jean-Yves Prodel ne fait que dénoncer. En effet, [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle