S'abonner
Constructeurs

Une année 2003 atypique

Publié le 30 avril 2004

Par Tanguy Merrien
4 min de lecture
Le marché du véhicule d'occasion a accusé un léger recul l'an dernier, et ce pour la première fois depuis 1996. Une conjoncture économique maussade est au premier rang des accusés. Les professionnels du VO ne s'alarment pourtant pas car il ne s'est quasiment jamais vendu autant de VO par rapport...
...aux VN. Sur le strict plan comptable, 2003 restera pour le marché hexagonal du véhicule d'occasion une année bien particulière. Pour la première fois depuis 1996, les ventes de voitures particulières d'occasion ont reculé. La baisse est de 2,6 % par rapport à l'année précédente. Autre fait statistique marquant, il s'est vendu l'an passé 2,6 fois plus de voitures particulières d'occasion que de voitures neuves. Ce rapport est le plus élevé en faveur du VO depuis la fin des années 80. Il était de 2,4 en 2001 et de 2,5 en 2002. Ce double phénomène peut s'expliquer par des raisons d'ordre purement conjoncturel, mais aussi par des facteurs plus structurels au premier rang desquels l'évolution des habitudes de consommation de nos concitoyens. "Le marché du VO a stagné en 2003 car l[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle