S'abonner

Toyota Corolla Cross : un SUV entre le C-HR et le RAV4

Publié le 3 décembre 2021

Par Damien Chalon
4 min de lecture
Un nouveau SUV arrivera fin 2022 au catalogue de Toyota. Le Corolla Cross sera au cœur du segment C, se glissant dans la gamme entre le C-HR et le RAV4.
Le Toyota Corolla Cross sera commercialisé à l'automne 2022.
Le Toyota Corolla Cross sera commercialisé à l'automne 2022.

Pour atteindre son objectif de 1,3 million de ventes en Europe en 2022, Toyota pourra compter sur un catalogue qui ne cesse de s’étoffer, particulièrement sur le créneau très porteur des SUV. Le constructeur peut d’ores et déjà s'appuyer sur le Yaris Cross, le C-HR et le RAV4, mais aussi sur des modèles plus confidentiels comme le Highlander et le Land Cruiser.

 

Figurez-vous qu’il reste encore un peu de place pour d’autres propositions. Courant 2022, la marque a d’ores et déjà annoncé qu’elle arrivera sur le segment A avec l’Aygo X et sur le marché du 100 % électrique avec le bZ4X. Et ce n’est pas tout. Toyota renforcera sa position sur le segment C avec le Corolla Cross, dont les premières livraisons sont attendues à l’automne prochain.

 

Ce nouveau venu viendra se glisser entre le C-HR et le RAV4. Ses mensurations : 4 460 mm de long, 1 825 mm de large, 1 620 mm de haut, et 2 640 mm d’empattement. Le constructeur l’affirme haut et fort, il aura alors "la gamme de SUV la plus large du marché européen". Le Corolla Cross, qui repose sur la plateforme GA-C, est d’ailleurs un produit spécifiquement conçu pour le Vieux Continent.

 

Un système hybride plus linéaire

 

Pour attirer l’attention, le SUV mise, sans surprise, sur sa motorisation hybride. Il va même inaugurer la cinquième génération du système "auto-rechargeable" de Toyota pouvant être couplée à une traction avant ou intégrale AWD-i.

 

A lire aussi : Toyota Financial Services lance une location flexible à particulier

 

Les éléments techniques fournis à ce stade sont encore légers, il est seulement expliqué que le pack de batteries lithium-ion est plus puissant et 40 % plus léger qu'auparavant. Autre indication, le fonctionnement se voudrait "plus linéaire, facile à doser et à contrôler lors des accélérations". Tous ceux qui ont conduit une Toyota hybride savent de quoi il est question, avec un régime moteur qui a tendance à s’emballer même sans pression excessive sur la pédale d’accélérateur.

 

 

Il est ensuite question d’une motorisation hybride 2.0 litres générant, en version traction avant, une puissance de 197 ch. De quoi réaliser un 0 à 100 km/h en 8,1 secondes. La variante AWD-i dispose d'un moteur électrique supplémentaire sur l'essieu arrière de 41 ch. Ce dernier intervient automatiquement lorsque l’adhérence diminue pour offrir une meilleure propulsion, sans nécessairement contribuer à fournir de meilleures accélérations.

 

400 000 ventes sur le segment C en 2025

 

Toyota ne fournit pas quantités d’informations non plus sur les équipements et la vie à bord. Il est fait mention d’un combiné d’instruments numérique de 12,3 pouces et d’un écran central de 10,5 pouces regroupant les fonctionnalités du Toyota Smart Connect (navigation connectée avec info trafic en temps réel, assistant vocal, mise à jour à distance...). Vient s’ajouter l’application MyT qui permet de localiser la voiture, d’analyser sa conduite ou encore de programmer la climatisation et de verrouiller les portes à distance. Le Corolla Cross est enfin doté d’un ensemble d’aides à la conduite regroupées désormais sous l'appellation T-Mate.

 

A lire aussi : Prévisions de bénéfice en hausse pour Toyota

 

Toyota précise enfin que ce nouveau SUV doit lui permettre de monter en puissance sur le segment C, considéré comme le plus compétitif en Europe. Au cumul, en comptant les volumes réalisés par le Corolla Cross, la Corolla et la Corolla Touring Sports, la marque vise 400 000 ventes annuelles d’ici 2025, soit une part de marché estimée de 9 %.

 

Laisser un commentaire

cross-circle