S'abonner

Mercedes-Benz EQS SUV : géant électrique

Publié le 19 avril 2022

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La marque à l’étoile complète sa gamme électrique avec l’EQS en version SUV. Un géant de 5,12 m de long à l’autonomie pouvant atteindre 660 km. Produit aux Etats-Unis, il sera commercialisé durant le second semestre 2022.
Le Mercedes-Benz EQS SUV sera commercialisé à compter du second semestre 2022.
Le Mercedes-Benz EQS SUV sera commercialisé à compter du second semestre 2022.

En voilà un beau bébé ! Une longueur de 5,12 m, un empattement de 3,21 m, une capacité de batterie de 107,8 kWh et une autonomie maximale de 660 km. Voici, en quelques chiffres, l’acte de naissance du nouveau Mercedes-Benz EQS SUV.

 

Vous l’aurez sans doute remarqué, le poids n’est pas indiqué, Mercedes-Benz préférant taire cette donnée à ce stade. Mais la barre des 2,5 tonnes doit être allègrement dépassée. Rappelons que la berline, opérationnelle depuis peu, démarre à 2 480 kg.

 

A lire aussi : Mercedes EQB : unique en son genre

 

Ce nouveau venu, incarnation de l’idée que la voiture électrique n’a rien de démocratique, est pratiquement sans équivalent sur le marché. Le seul concurrent s’en rapprochant est le BMW iX, plus court de 17 cm.

 

Vu son gabarit, l’EQS SUV a une vocation familiale. Preuve en est sa déclinaison en version 7 places avec un volume de coffre allant de 195 à 2 020 litres. Il existe également en configuration 5 places avec un coffre plus vaste (645 à 2 100 litres). A noter que la deuxième rangée de sièges peut être réglée électriquement de série et chauffante en option.

 

De 360 à 543 ch

 

Plus haut de 20 cm que la berline du même nom, l’EQS SUV est décliné en trois versions : EQS 450+, EQS 450 4Matic, EQS 580 4Matic. Les deux premières partagent la même motorisation de 265 kW, soit 360 ch. Le couple, en revanche, diffère : 568 Nm pour la propulsion, 800 Nm pour la 4Matic. La troisième proposition développe quant à elle 400 kW (543 ch) pour un couple de 858 Nm…

 

 

Une seule taille de batterie est mentionnée par la marque, à la capacité de 107,8 kWh. De quoi assurer une autonomie maximale de 660 km créditée à la version 450+. Mercedes-Benz communique une endurance supérieure à 600 km pour toutes les versions, avec des consommations allant de 18,6 à 24 kWh pour 100 km. A noter que la batterie est produite aux États-Unis, dans le comté de Bibb, près de l’usine Mercedes-Benz de Tuscaloosa, d’où sort l’EQS SUV.

 

En ce qui concerne la recharge, l’EQS SUV est en mesure d’encaisser une puissance de 200 kW, ce qui lui permet de récupérer jusqu’à 250 km d’autonomie en 15 minutes. Le constructeur rappelle au passage que son pass, Mercedes me, donne accès à plus de 700 000 bornes publiques dans le monde, dont 300 000 en Europe.

 

A lire aussi : Mercedes travaille sur l'avenir électrique avec l'EQXX

 

Précisons enfin que le SUV reprend sans surprise l’habitacle de la berline, à commencer par l’Hyperscreen MBUX, cette impressionnant ensemble de trois écrans (12,3 pouces côté conducteur, 17,7 pouces en central et 12,3 pouces côté passager) courant sur la totalité de la planche de bord.

 

Commercialisé au cours du second semestre 2022, l’EQS SUV vient en renfort d’une gamme électrique déjà bien fournie avec l’EQA, l’EQB, l’EQC, l’EQE et l’EQS. D’autres propositions viendront bientôt enrichir le catalogue du constructeur qui disposera de neuf modèles 100 % électriques dans le monde d’ici à la fin de l’année.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle