S'abonner
Constructeurs

MDI prépare sa double révolution

Publié le 16 novembre 2007

Par David Paques
7 min de lecture
Ragaillardi par l'accord signé avec Tata en février dernier, le constructeur français MDI poursuit aujourd'hui le développement de ses moteurs à air comprimé et se veut plus que jamais optimiste pour imposer ses concepts techniques et industriels. Tantôt...
...fustigé, tantôt encensé, Guy Nègre, le P-dg de MDI, semble déterminé à poursuivre son projet.Certains l'ont pris pour un doux rêveur, d'autres L'ont davantage pris au sérieux. Depuis février dernier, il est vrai que ses travaux sont mis en lumière, conséquence des sirènes indiennes qui ont récemment sonné sur Carros, le berceau de MDI. Mais Guy Nègre et ses moteurs à air comprimé ne désarment pas. Mieux, le challenge se pare peu à peu d'ambitions, quoi qu'en disent les sceptiques. "Cela s'est joué à quelques semaines", reconnaît Guy Nègre. Si Ratan N Tata n'était pas venu en personne dans l'arrière-pays niçois pour signer un accord de partenariat, la PME française aurait pu mettre la clé sous la porte. Ce n'est pas le cas. Et aujourd'hui, le dédain accordé à son travail se mue en curiosité. On s'interroge, on s'inquiète. Une centaine de nationalités a déjà défilé dans les locaux. Par intérêt, ou tout simplement pour s'informer, comme certains constructeurs l'ont fait. En tous les cas, MDI ne laisse pas indifférent.En cycle urbain, O gramme de CO2/kmAux biocarburants, au GNV, au GPL, à l'électrique ou à la pile à combustible, Guy Nègre préfère l'air comprimé. Un parti pris qui va à l'encontre de toutes les recherches actuelles. Archaïque, offrant un faible rendement moteur et une faible valeur énergétique, cette technologie ne semble avoir que peu de crédit auprès des constructeurs. Etonnant, pour l'ingénieur provençal, qui continue de croire en l'opportunité de sa démarche. "Aujourd'hui, les constructeurs effectuent des recherches dans des directions institutionnalisées", explique Guy Nègre. "Le problème, c'est que nous n'avons pas l'impression qu'ils veuillent [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle