S'abonner

Les utilitaires légers au cœur du réacteur Stellantis

Publié le 28 février 2024

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La nouvelle division Pro One en charge du business des véhicules utilitaires légers de Stellantis a généré le tiers du chiffre d’affaires du groupe en 2023. Soit plus de 60 milliards d’euros. L'ambition est de passer n°1 mondial en 2027.
stellantis pro one
En Europe, Stellantis est déjà en tête sur le marché des VUL. Ses ventes ont grimpé de 15 % en 2023, confortant ainsi sa place de n°1 avec 30 % de part de marché via ses marques Peugeot, Citroën, Opel, Fiat Professional et Vauxhall. ©Stellantis

Stellantis Pro One, la toute nouvelle division en charge des véhicules utilitaires légers du groupe dirigé par Carlos Tavares, tient une place de choix dans le dispositif du constructeur. En 2023, Stellantis a généré un chiffre d’affaires record de 189,5 milliards d’euros, dont un tiers est à mettre à l’actif de Pro One. Soit plus de 60 milliards d’euros.

 

"Nos résultats de 2023 réaffirment la place de Stellantis Pro One comme clé de voûte des activités de Stellantis dans le monde", déclare Xavier Peugeot, vice-président de Pro One et bras droit de Jean-Philippe Imparato, le grand patron de la division en plus de son rôle à la tête d’Alfa Romeo.

 

Le groupe joue les premiers rôles sur le marché des VUL dans la plupart des régions où il opère. La finalité est d’atteindre la place de n°1 mondial d’ici à 2027, un objectif jugé "en bonne voie".

 

N°1 en Europe

 

En Europe, Stellantis est déjà en tête. Ses ventes ont grimpé de 15 % en 2023, confortant ainsi sa place de n°1 avec 30 % de part de marché via ses marques Peugeot, Citroën, Opel, Fiat Professional et Vauxhall. Une pénétration qui s’est élevée à 35,5 % en Espagne, 38,8 % en France et 45,5 % en Italie.

 

L’Amérique du Sud apparaît également comme une place forte avec 28,6 % de part de marché. En Amérique du Nord, Ram occupe la 3e place du marché avec 14,8 % de part de marché. En excluant les pick-up, Pro One se hisse à la 2e place dans cette zone avec 20 % de pénétration.

 

A lire aussi : Xavier Peugeot, Stellantis Pro One : "Il faut apporter des réponses à des besoins spécifiques, sans compromis"

 

"Ces chiffres offrent à Stellantis une base de croissance solide pour le développement de sa gamme de véhicules utilitaires dans la région, avec notamment le lancement du Ram ProMaster BEV et du pick-up Ram 1500 REV 2025", détaille le groupe dans un communiqué à propos de son activité en Amérique du Nord. Le bilan est également prometteur dans les autres régions (Inde, Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique).

 

Gamme renouvelée, électrique et hydrogène

 

Stellantis entend s’appuyer dès cette année 2024 sur une gamme VUL entièrement renouvelée en Europe et sur une montée en puissance de ses offres électriques, comme l’explique Xavier Peugeot : "Dynamisée par le renouvellement de la gamme complète des véhicules utilitaires et le plus vaste portefeuille de motorisations électriques, Stellantis Pro One est déterminée à mettre le client au cœur de son action."

 

A lire aussi : HysetCo passe une commande record d’utilitaires Peugeot à hydrogène

 

Sur le segment des VUL électriques, le groupe revendique une part de marché de 38,8 % en Europe en 2023, et par conséquent la place de n°1. L’arrivée de grands fourgons à 400 km d’autonomie sera un atout supplémentaire dans les prochains mois.

 

Pro One entend également monter en puissance sur la mobilité hydrogène. La division a récemment dévoilé son offre sur les grands fourgons à l’occasion du salon Hyvolution. Des véhicules qui afficheront une autonomie de 500 km.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle