S'abonner
Constructeurs

La Secma fait ses gammes !

Publié le 16 septembre 2005

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
La gamme de véhicules ludiques développés par la Secma fait son chemin. L'évolution de la gamme se poursuit bon train, tandis qu'en parallèle Daniel Renard continue de fournir une large part pour les minivoitures Erad et Savel. Toujours uniques sur le marché par leur simplicité,...
...les Fun Tech et Fun Extr'm ne peuvent se confondre avec un autre type de véhicule. Bien plus légers et ludiques que les minis déshabillées (Aixam Scouty, Chatenet Speedino, Ligier Be Two & Be Up), à peine plus chers que des deux-roues haut de gamme, et plus sûrs que les quads ou buggies que l'on voit surgir depuis peu, leur côté inclassable leur a valu un démarrage commercial difficile, du moins en France.Car, après avoir lancé quelque 25 000 minivoitures Erad sur les routes, le P-dg Daniel Renard n'est pas resté les deux pieds dans le même sabot quand il quitta en 95 l'entreprise qu'il avait créée. L'idée maîtresse était de proposer un engin à 4 roues (3 au départ) qui soit grâce à sa simplicité capable de rivaliser avec les scooters.Baptisé Funtech, le petit engin a tout de suite conquis de nombreux marchés à l'exportation. Bien vite, la Secma a pu compter sur une multitude de débouchés à l'étranger : véhicule ludique pour clientèle aisée, exploitation en location côtière ou montagnarde, voire même comme utilitaire léger pratique et se faufilant dans un trou de souris.Seule la France se faisait tirer l'oreille, faute d'arriver à constitu[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle