S'abonner
Constructeurs

JDM : et maintenant l’Abaca !

Publié le 16 septembre 2005

Par Alexandre Guillet
3 min de lecture
Le dédoublement est de rigueur chez JDM. Version longue de l'Albizia, l'Abaca devrait permettre à la marque de conforter ses positions. Depuis le lancement de l'Aixam 500.4 en 2002, la catégorie des "maxis-minis" ne cesse de se développer. Après Chatenet, qui s'est...
Le dédoublement est de rigueur chez JDM. Version longue de l'Albizia, l'Abaca devrait permettre à la marque de conforter ses positions.
Depuis le lancement de l'Aixam 500.4 en 2002, la catégorie des "maxis-minis" ne cesse de se développer. Après Chatenet, qui s'est...
Le dédoublement est de rigueur chez JDM. Version longue de l'Albizia, l'Abaca devrait permettre à la marque de conforter ses positions. Depuis le lancement de l'Aixam 500.4 en 2002, la catégorie des "maxis-minis" ne cesse de se développer. Après Chatenet, qui s'est...

...centrée sur la "grande" Barooder, Microcar et sa MC2, voici la nouvelle offre de JDM, une version dérivée de la récente Albizia. Elle reste fidèle à la technique traditionnelle de la coque en polyester (en plusieurs éléments), collée et boulonnée sur un châssis mécano-soudé en acier. Reposant sur un empattement et des voies élargies, l'Abaca se veut essentiellement plus spacieuse, offrant 20 centimètres de plus en longueur et 4 de plus en largeur. Elle reste malgré tout dans un gabarit "raisonnable", avec 2,84 mètres de long, soit à peine plus qu'une[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle