S'abonner
Constructeurs

Bolloré et Pininfarina

Publié le 18 janvier 2008

Par Pierre Millet
2 min de lecture
Le groupe Bolloré et Pininfarina ont officialisé la création d'un joint-venture pour la production et la commercialisation d'un véhicule électrique en 2009.Bolloré et Pininfarina ont signé un accord concernant la création d'une filiale commune,...
Le groupe Bolloré et Pininfarina ont officialisé la création d'un joint-venture pour la production et la commercialisation d'un véhicule électrique en 2009.Bolloré et Pininfarina ont signé un accord concernant la création d'une filiale commune,...

...détenue à parts égales, représentant un investissement global de 150 millions d'euros. Ce joint-venture aura pour finalité de produire, à l'horizon 2009, une voiture 100 % électrique sous la marque Pininfarina. Instigateur du projet, Bolloré avait déjà présenté en 2005, au Salon de Genève, le Concept Blue Car, qui préfigurait l'arrivée de son groupe sur le marché des voitures électriques. Depuis 2005, le groupe français a pris contact avec de nombreux constructeurs afin d'industrialiser ce véhicule. Dans l'idéal, Vincent Bolloré aurait souhaité trouver appui auprès d'un constructeur français. Finalement, le projet a retenu l'attention de Pininfarina, qui avait, par ailleurs, participé indirectement au projet Blue Car, via sa filiale française D3.

Bolloré apportera dans ce programme industriel, son savoir-faire ainsi que son expertise dans la production de batterie. Pininfarina se verra confier l'assemblage de la voiture dans ses propres usines. Concernant les lignes de l'automobile, on se veut rassurant chez Bolloré, puisque le design sera confié au maître italien. Il devrait s'agir d'une véritable 4 places destinée aux zones urbaines et périurbaines. Côté performances, le groupe annonce une vitesse maximale de 130 km/h, une autonomie de 250 km, une durée de vie de 200 000 km, pour des émissions de CO2 nulles. Rechargeable sur une prise de courant traditionnelle, la charge s'effectue en 5 heures. Pour les plus pressés, 5 minutes de charge permettent à la voiture de parcourir 25 km.

Une commercialisation en 2009

Destinées aux marchés européens, américains et japonais, les commandes seront ouvertes à partir de décembre 2008, pour des premières livraisons à la fin de l'été 2009. Cependant, les deux groupes réfléchissent encore à la manière dont sera distribuée l'automobile sur ces différents marchés. Le prix de vente n'a pas été annoncé mais devrait correspondre à un coût d'utilisation de 500 euros par mois ce qui reste pour l'heure trop élevé. Conditionnée par la livraison de batteries du groupe Bolloré, la production du véhicule devrait atteindre 1 000 exemplaires en 2009, puis 4 000 en 2010 pour un objectif de 15 000 unités en année pleine à l'horizon 2013.

Photo : Signé Par Pininfarina, le design de la future automobile devrait afficher des lignes plus séduisantes que celles de la Blue Car.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle