S'abonner
Constructeurs

Bellier : un nouveau départ

Publié le 1 avril 2005

Par Alexandre Guillet
4 min de lecture
Serait-ce un mal pour un bien ? Toujours est-il que les turbulences connues par Bellier l'an passé se sont traduites par sa reprise au sein d'un grand groupe, qui laisse augurer le meilleur pour l'avenir. Il était temps ! Après huit mois d'incertitudes, Automobiles Bellier repart du...
...bon pied. En effet, le doyen de la profession aura connu une année 2004 des plus difficiles. Tout a commencé lorsque l'un des sous-traitants réalisant les coques polyester a déposé son bilan : très vite, le constructeur vendéen se retrouve dans l'impossibilité de produire et les chaînes de production sont bloquées pendant deux mois. De fait, Jean-Jacques Bellier n'a pour alternative que de déposer à son tour le bilan et de demander la mise en place d'une procédure de redressement judiciaire simplifiée, assortie d'une période d'observation de six mois. Pendant ce semestre lourd d'incertitudes, l'entreprise s'efforce vaille que vaille de poursuivre la fabrication des Divane et utilitaires Bellier, tout en faisant patienter le réseau, en attente de jours meilleurs. En dépit des pressions exercées par la concurrence, notamment par l'un des principaux leaders, les concessionnaires ont gardé la foi jusqu'au bout et aucune défection n'a été enregistrée. Par ailleurs, Jean-Jacques Bellier a continué d'aller de l'av[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle