Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Faurecia va implanter un site industriel en Bourgogne-Franche-Comté

Dans sa nouvelle usine à côté de Sochaux (25), Faurecia produira notamment des systèmes de stockage hydrogène.

Faurecia va implanter un site industriel en Bourgogne-Franche-Comté

Faurecia investit en Bourgogne-Franche-Comté avec la construction d’une nouvelle plateforme industrielle pour un coût total de 165 millions d’euros. A terme, cette usine emploiera plus de 1 000 personnes.

 

Situé à Allenjoie (25), ce nouveau site industriel permettra de regrouper plusieurs activités de l’entreprise déjà présent dans la région. Il intégrera une partie de activités des sites de Beaulieu-Mandeure, qui produit des lignes d’échappement, et de Montbéliard, qui fabrique des sièges autos.

 

En complément, cette usine produira des systèmes de stockage d’hydrogène. "Elle symbolise la volonté de Faurecia d’accélérer l’industrialisation de ses technologies hydrogène pour une mobilité durable", indique Patrick Koller, directeur général de Faurecia dans un communiqué.

 

Cette plateforme industrielle 4.0 comme la présente l’équipementier français sera hautement robotisée, mais Faurecia prévoit à terme le recrutement de 1 000 personnes, dont 300 hautement qualifiées. Le site sera opérationnel dès l’année prochaine.

 

Au sein de la région Bourgogne-Franche-Comté, Faurecia emploie environ 2 500 personnes dans cinq sites industriels et un centre de R&D.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Vincent Cobée, Citroën :

Avec la C5X, Citroën signe son retour sur le segment des grandes berlines, quatre ans après l'avoir quitté. Produite en Chine, comme la DS9, la C5X sera commercialisée en Europe à l'automne 2021.

François Larher, Audi :

En charge de l'activité occasion chez Audi France depuis octobre 2020, François Larher fait le point sur les dernières évolutions du label Audi Occasion:Plus et sur les ambitions de la marque aux anneaux

Renault affiche une part de marché en baisse mais se dirige vers des ventes saines

Renault continue de réorienter sa stratégie commerciale avec une baisse des immatriculations tactiques, ce qui explique sa part de marché en retrait depuis le début de l'année 2021. Une phase difficile

Le réseau Opel n’accepte plus les objectifs inatteignables !

Pour la première fois, le réseau Opel a affiché, en 2020, une rentabilité négative qui s'est encore fortement détériorée depuis le début de l'année. Michel Maggi, président du GNCO, va réunir

La Cour suprême autrichienne juge illégaux les contrats de distribution Peugeot

En Autriche, Peugeot vient de perdre en dernière instance face à un concessionnaire qui accusait le constructeur d'abus de position dominante. La Cour suprême de Vienne donne trois mois à Peugeot pour

Seres, l'autre marque chinoise qui veut se déployer en France

Seres, la marque chinoise appartenant à Dongfeng, poursuit son développement en France. Deux modèles électriques seront proposés en 2021 pour un objectif de 80 distributeurs sur le territoire.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page