Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plastic Omnium place des réservoirs à hydrogène chez VDL

Plastic Omnium va livrer des réservoirs à hydrogène au constructeur de PL hollandais VDL.

Plastic Omnium place des réservoirs à hydrogène chez VDL

L'équipementier français va livrer, d'ici 2021, des réservoirs à hydrogène au constructeur de poids lourds hollandais VDL. Quatre camions ainsi équipés rouleront dans le cadre d'un projet européen.

 

Plastic Omnium a annoncé, vendredi 11 septembre 2020, qu'il allait fournir des systèmes de stockage d'hydrogène au constructeur de poids lourds néerlandais VDL, dans le cadre d'un projet européen pour développer la mobilité propre. Cette annonce intervient trois jours après celle par le gouvernement français d'un plan de 7 milliards d'euros sur dix ans pour développer à grande échelle l'hydrogène, une technologie prometteuse notamment pour verdir le secteur des transports.

 

"Plastic Omnium fournira d'ici 2021, pour des poids lourds VDL, un système complet de sept réservoirs, stockant 40 kg d'hydrogène à 350 bars", a déclaré le groupe dans un communiqué. Le contrat s'inscrit dans le cadre du projet H2HAUL (Hydrogen Fuel Cell Trucks for Heavy Duty Zero Emission Logistics), un consortium subventionné par l'Union Européenne, comprenant 15 partenaires, "qui a pour objectif de développer, certifier et utiliser trois nouveaux types de poids lourds hydrogène, tout en renforçant les infrastructures d'approvisionnement", a indiqué l'équipementier.

 

Constructeur basé à Eindhoven, VDL, qui livrera "4 des 16 camions du projet H2HAUL", collabore notamment avec son compatriote DAF pour équiper des poids lourds de motorisations propres. "Tous les camions du projet H2HAUL parcourront plusieurs millions de kilomètres pour démontrer la rationalité technique et économique de l'hydrogène dans le domaine du transport longue distance, ce qui pourrait conduire à la production de volumes significatifs de camions hydrogène en Europe", souligne Plastic Omnium.

 

L'équipementier spécialiste du stockage de carburant, a engagé 200 millions d'euros d'investissements sur cinq ans pour développer non seulement des réservoirs mais aussi des piles à hydrogène. Il table, à l'horizon 2030, sur un marché mondial de 2 millions de véhicules. (avec AFP)


 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Bonus dégressif, malus renforcé et bornes de recharge : les principales mesures du PLF 2021

Le gouvernement a présenté, ce lundi 28 septembre 2020, le projet de loi de finances 2021, statuant notamment sur certains dispositifs liés au secteur automobile. Au menu : prolongement du bonus, toutefois

Automobile : la distribution sous tension

Si les carnets de commandes sont pleins, les livraisons peinent à arriver et certaines ne pourront avoir lieu avant la fin de l'année. Ce sont pourtant les mises à la route qui permettront, ou non,

LS Group en bonne voie pour entrer dans le réseau Volvo

L'opérateur a notifié auprès de l'Autorité de la concurrence son intention de reprendre le groupe Defrance Automobiles, marquant son entrée dans le réseau Volvo.

Hervé Miralles :

Le groupe Emil Frey France a ouvert le plus grand centre de reconditionnement de véhicules d'occasion en France à Ingrandes (86). A terme, plus de 30 000 véhicules seront rénovés dans cette usine

Automobile : ce que le gouvernement pourrait retenir de la Convention Citoyenne pour le Climat

Publicité sur les produits émetteurs de CO2, indemnités kilométriques, bonus sur les électriques neufs et d'occasion, création d’un malus basé sur la masse… Quels sont les points de la Convention

Le groupe Hess vise cinq sites Renault Retail Group

L’opérateur du Grand Est devrait finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, l’acquisition de cinq sites appartenant à Renault Retail Group. Cette opération lui permettrait de faire son entrée

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page