Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Bosch vers la neutralité carbone dès 2020

Bosch a présenté un projet ambitieux qui vise à afficher un bilan neutre en CO2.

Bosch vers la neutralité carbone dès 2020

La tenue d'un symposium dédié à la qualité de l'air dans le monde a été l'occasion pour l'équipementier automobile de confirmer un plan ambitieux qui vise à réduire l'impact environnemental de l'entreprise.

 

Deux plans pour une ambition. En plus de son programme baptisé Vision Near Zero Immission, qui vise à proposer des solutions de mobilité "propres", le groupe Bosch a présenté une feuille de route en deux volets qui conduira l'équipementier à afficher une neutralité carbone dès 2020. Ce projet d'entreprise, dont la dimension sera mondiale, a été détaillé lors d'un symposium consacré à la qualité de l'air, organisé par Bosch France, à Paris, le 7 novembre 2019.

 

L'engagement est clair, à partir de 2020, la totalité des 400 sites Bosch dans le monde ne laisseront plus aucune empreinte CO2. Le groupe va donc s'attaquer à l'ensemble de la chaine de valeur, de l’ingénierie à la production en passant par l'administration. Pour ce faire, il a été prévu plusieurs axes dont l'amélioration de l’efficacité énergétique des usines, la transformation de bâtiments, l'achat d'électricité verte à court terme et la compensation des émissions de CO2 résiduelles.

 

Cet engagement s'inscrit dans la continuité des initiatives prises depuis 2007. Si Bosch émet encore l'équivalent de 3,3 millions de tonnes de CO2 par an, ce niveau est déjà 35 % inférieur à ce que groupe affichait au départ. L'ambition de neutralité carbone dès 2020 dépendra donc de l’achat de 100 % d’électricité verte. "L’approvisionnement en électricité verte, la compensation des émissions de CO2 et l’utilisation d’énergies renouvelables génèreront pour le groupe des coûts supplémentaires d’un milliard d’euros d’ici 2030", a fait savoir l'équipementier.

 

Durant la prochaine décennie, les projets vont engendrer de nombreux chantiers et l'allemand prévoit à ce titre de débloquer un budget d'un milliard d'euros. Bosch souhaite notamment conclure des contrats d'approvisionnement exclusif à long terme avec de nouveaux parcs éoliens et solaires dans le monde entier, afin que ces derniers couvrent 40 % des besoins énergétiques en 2030. Les sites de Nashik et de Bidadi en Inde seront des parfaits exemples de l'emploi de panneaux photovoltaïques. Au final, il est prévu de décupler la capacité de production d'énergie verte en propre au cours des dix ans à venir. Au bout du compte, Bosch estime pouvoir économiser 1 milliard d'euros.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Benoît Alleaume, réseau Renault :

Grâce au soutien du groupe Sofibrie, le constructeur au losange a inauguré son premier Renault City. Benoît Alleaume, directeur du réseau Renault, et Ivan Segal, directeur commercial France du groupe,

Toujours trop de concessions en Europe selon ICDP

Dans son dernier rapport sur la distribution automobile, ICDP conclut que la diminution du nombre de concessions en Europe n'est pas assez rapide pour maintenir la viabilité des réseaux.

Les énergies alternatives représentent presque 1 voiture sur 10 en octobre 2019

Les modèles 100 % électriques, hybrides rechargeables, hybrides et autres ont représenté quasiment 9,5 % des immatriculations totales en octobre 2019. Les électriques ont une nouvelle fois dépassé

VW lance la production de l'ID.3

En présence de la chancelière allemande, Angela Merkel, la première ID.3 est sortie des chaînes de l'usine de Zwickau le lundi 4 novembre 2019. VW a investi plus de 1,2 milliard d'euros pour convertir

Le canal des particuliers malmené

Le marché du véhicule particulier a affiché une croissance de 8,7 % en octobre 2019. Et ce n’est clairement pas grâce au canal des particuliers dont les immatriculations sont en recul de 7 % sur le mois.

Fusion FCA-PSA : ce qu'en pensent les distributeurs

Les deux groupes sont bien en négociation en vue d'une potentielle fusion. Une annonce qui incite les distributeurs PSA à la prudence, mais qui plonge dans l’optimisme ceux représentant FCA.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page