Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Federal-Mogul prend le contrôle de CPT

Focus schématique sur un système d'hybridation légère 48 V embarqué sur un modèle Kia.

Federal-Mogul prend le contrôle de CPT

Federal-Mogul Powertrain vient d'officialiser la finalisation de l’acquisition de Controlled Power Technologies Ltd (CPT), ce qui doit renforcer ses positions dans l’électrification du groupe motopropulseur.

 

Federal-Mogul Powertrain acquiert donc Controlled Power Technologies, même si le montant de l'opération n'a pas été rendu public. Par ce biais, Federal-Mogul renforce son potentiel de développement des technologies destinées à l’électrification et à l’hybridation du groupe motopropulseur. Une tendance de fond sur de nombreux marchés dans le monde.

 

"CPT est spécialisée dans le développement de moteurs-générateurs 12V et 48V pour les applications suivantes : start-stop, hybridation légère, technologies d’électrification entraînées par l’échappement, suralimentation électrique pour moteurs thermiques, compresseurs électriques pour piles à combustible et autres produits similaires", précise Federal-Mogul Powertrain par voie de communiqué.

 

"Les objectifs draconiens en matière d’émissions ne peuvent être atteints qu’en associant un meilleur rendement des moteurs thermiques à des mesures comme la diminution des frottements internes ou des stratégies de combustion avancées et en y ajoutant l’électrification du groupe motopropulseur", ajoute encore Rainer Jueckstock, président de Federal-Mogul Powertrain.

 

A ce propos, il convient de rappeler que plusieurs équipementiers se sont lancés dans la course à l’hybride 48V : on pense notamment à Bosch, Delphi, Continental, Faurecia et Valeo. Selon certains experts, cette technologie pourrait réduire en moyenne de 20% les émissions de CO2 d’un véhicule en cycle NEDC. De surcroît, le système est relativement simple, dans la mesure où il se compose d’un alterno-démarreur 48V avec électronique intégrée et une puissance de 4 à 8kW. Et qui dit simplicité dit aussi coût abordable – et plus aisé à répercuter – pour les constructeurs.

 

Selon certaines prévisions d'experts, l'hybridation 48V pourrait concerner 10 à 12 millions de véhicules par an dans le monde d'ici 2025. Ce qui ouvre aussi d'importantes perspectives de réduction de coût des modules. En somme, la concurrence s'annonce féroce sur ce segment de marché. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le marché européen tient le cap

Hormis les accidents d'avril et de septembre, le marché VP de l'UE n'a affiché que des progressions. Cela se confirme en novembre avec une croissance de 5,9%. Au cumul depuis janvier, les ventes sont

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page