Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
FCA : toujours pas de fusion en vue

FCA : toujours pas de fusion en vue

Mais des ventes, notamment celle de Magneti Marelli, sont au programme, selon Sergio Marchionne. En revanche, Maserati et Alfa Romeo ne sont pas encore prêtes pour l'émancipation.

 

Ce fut l'un des feuilletons de l'été : FCA va-t-il être repris par un constructeur chinois ? La Bourse y a cru, mais finalement, une fois l'effervescence retombée, Sergio Marchionne, administrateur délégué de FCA, a indiqué le week-end dernier que FCA n'avait "pas reçu d'offre d'achat et ne travaille pas non plus à une grosse fusion". Donc, beaucoup de bruit et de variations du cours de Bourse pour rien.

 

En revanche, l'homme fort de FCA a répété qu'il voulait "nettoyer" son portefeuille et que certaines filiales seraient séparées du groupe d'ici la fin 2018. “Il y a des activités au sein du groupe qui n‘ont pas leur place chez un constructeur automobile, par exemple les composants. Le groupe doit être dégagé de ces choses”, a-t-il dit à la presse. Il n'a pas précisé l'éventuel calendrier de vente de ces filiales, comme Magneti Marelli par exemple, rappelant simplement que la décision était du ressort du conseil d'administration. Ce dernier en discutera peut-être lors de sa prochaine réunion à la fin de ce mois de septembre.

 

En revanche, concernant le portefeuille de marques du groupe, Sergio Marchionne a indiqué que le moment n'était pas encore venu pour que Maserati et Alfa Romeo sortent elles aussi du groupe. “Ce sont deux entités encore immatures et en phase de développement”, a-t-il fait valoir. “Ce n‘est pas le bon moment, nous ne sommes pas en condition de le faire. (…) Si une occasion se présente dans le futur, cela se fera probablement, mais après mon départ. Cela ne se fera pas tant que Marchionne sera là,” a-t-il ajouté. Son mandat expire en avril 2019.

Avec Reuters

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Audi table sur 65 000 VN en 2017

Dans un contexte de marché Premium légèrement moins dynamique, Audi France estime pouvoir totaliser entre 64000 et 65500 unités à la fin décembre.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page